Chroniques Chasse et pêche Les amateurs préparent leur chasse du dindon sauvage!

Les amateurs préparent leur chasse du dindon sauvage!

Le mois d’avril appelle les amateurs à la chasse du dindon sauvage qui se tiendra à partir du 30 avril, mais surtout dans l’Ouest de la province, dans les Zones 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10 , 11, 12, 13, 15, 26, et 27.

Les régions de l’Est du Québec ne profitent pas du débordement des grands oiseaux, en raison notamment des rigueurs et de l’abondance des quantités de neige; comme ce printemps. Les chasseurs de l’Est doivent surtout se rendre vers les territoires du centre du Québec et de l’Ouest, comme en Outaouais, et même certains en Ontario, pour s’adonner à la chasse de ce gros oiseau à l’œil de lynx!



En 2020, en raison de la pandémie et du confinement des régions, la chasse du dindon sauvage avait fait des malheureux et suscité grogne, déception, et injustice, car ils n’ont pu se rendre dans les zones à « dindons ». Chez les quelque 20 000 détenteurs d‘une « Attestation de formation pour la chasse du dindon sauvage », il s’était vendu 17 891 permis en 2019, pour une récolte de 8 024 dindons.

Chasseurs malheureux en 2020



Dans le contexte de la COVID-19, la chasse du dindon sauvage avait toutefois été maintenue aux dates prévues. Pour plusieurs chasseurs, la saison 2020 n’avait pas été équitable, car elle satisfaisait une partie seulement des amateurs des zones où la chasse est permise, au détriment des chasseurs confinés dans leur région en raison de la pandémie.

Mais comme rien n’indique en ce début d’avril un interdit comme celui du printemps 2020, les chasseurs de partout au Québec pourront donc aller traquer le gros oiseau dans les zones désignées précédemment.



Encore le temps d’avoir son permis!

Quant aux futurs chasseurs de dindons sauvages, pour la chasse 2021, les intéressés ont encore le temps de suivre leur formation en ligne auprès de la Fédération québécoise des chasseurs et des pêcheurs (FédéCP). Ce cours est obligatoire pour chasser le dindon sauvage au Québec, et mène à l’obtention d’une «Attestation de formation pour la chasse au dindon sauvage »; une carte que le chasseur doit porter sur lui en situation de chasse, en plus de son permis de chasse su dindon sauvage. Ce dernier ne fait pas partie de la catégorie du « petit gibier ».


Sécurité Nature, la division responsable de la formation pour la FédéCP, estime un délai de trois à quatre semaines suivant le cours, avant la réception de la certification.  Faites vite! Voir le site fedecp.com pour les détails et les inscriptions.

En 2020, la chasse du dindon avait attiré un nombre similaire d’adeptes qu’au cours des dernières années, avec plus de 17 600 permis vendus, pour une récolte record de 8 600 dindons. Quelque 2 200 chasseurs ont récolté deux dindons à barbe, un résultat semblable à 2019.

Pour la première fois à l’automne de 2020, la chasse au dindon sauvage était permise dans quelques zones. Chaque chasseur était autorisé à récolter un individu avec ou sans barbe. Les 4 600 chasseurs avaient prélevé 900 dindons, dont 70 % étaient des femelles.

Atelier d’appel du dindon sauvage

La Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs tiendra son 75e congrès annuel le 17 avril prochain. Mais un congrès en ligne qui s’adresse, en avant-midi, entre 9 h et midi, à tous les amateurs de chasse et de pêche

Lors de ces assises de la FédéCP, un atelier d’appel du dindon sauvage avec Pierre Roy, de l’Appel du Roy, qui est conférencier, guide et formateur spécialisé sur la chasse du dindon sauvage, aura lieu à 10 h 30. On suit ce congrès en ligne, à partir de son salon, le 17 avril dès 9 h à l’adresse : fedecp.com .

Mon nom est Ernie Wells, chroniqueur chasse et pêche et animateur depuis six ans de l’émission hebdomadaire d'une heure « Rendez-Vous Nature », diffusée via 18 stations de radio, sur Facebook et www.rendezvousnature.ca. Journaliste, j’ai été correspondant du « Montreal Star », et collaborateur régional du Soleil de 1990 à 2020. De 1983 à 2014, j’ai signé la chronique chasse - pêche dans les hebdos régionaux de Québecor, où j'ai été rédacteur en chef et directeur de l'information. J’ai écrit dans Sentier Chasse-Pêche, et j’ai fondé le Salon Expo-Nature Rimouski, et Le Salon National Chasse Pêche Plein Air Rimouski. Je suis le promoteur de la Tournée annuelle des Films Chasse Pêche.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×