Actualités Économie Jaser d’autonomie alimentaire avec la députée, ça vous tente?

Jaser d’autonomie alimentaire avec la députée, ça vous tente?

La députée d’Avignon–La Mitis–Matane–Matapédia invite la population à se joindre à elle pour la « Conversation avec votre députée » du mois d’avril où elle discutera d’agriculture et d’autonomie alimentaire.

Elle y sera accompagnée de Véronique Gagné, chargée de projet en agriculture urbaine à la MRC de la Matanie, et Gabrielle Trigaux, copropriétaire de l’entreprise agroalimentaire Projet La Ruche et coresponsable du projet Café La Caisse.



Depuis le début de la pandémie, Kristina Michaud rappelle avoir régulièrement pris position en faveur de l’achat local et de l’importance de tendre vers une forme d’autonomie alimentaire.

« La pandémie aura démontré les désavantages de notre dépendance aux pays étrangers en ce qui a trait à notre approvisionnement alimentaire. Il est possible de produire davantage chez nous et il faut saisir cette occasion. L’été dernier, les jardins communautaires et le jardinage à la maison ont été plus populaires que jamais. Un changement de mentalité de la part des consommateurs s’installe et espérons que cette tendance se maintiendra et qu’elle prendra de l’ampleur. Il apparait donc tout à fait pertinent d’informer la population sur les rouages de ces pratiques », affirme la députée bloquiste.


Démocratiser

« Il est primordial pour moi de démocratiser l’agriculture afin de favoriser l’autonomie alimentaire grâce à des projets agricoles à échelle humaine où les citoyens sont au cœur des décisions. Participer à cette rencontre me permettra de joindre un public assez large et d’échanger avec notre députée sur la nécessité de mettre en place des politiques d’investissements publics nécessaires à la viabilité de ces projets agricoles citoyens », explique madame Gagné.



Faciliter l’accès

« Je me suis donné la mission de mettre en relation les gens de ma région avec le milieu agricole. Il existe de nombreux modèles de circuits courts de distribution de produits qui permettent de réduire les distances entre les producteurs, les distributeurs et la population. Je souhaite faire partie de cette formule pour faciliter l’accès à une saine alimentation locale, tout en contribuant à la santé de notre économie régionale. Il est tout naturel pour moi de participer à cette initiative d’information citoyenne afin d’informer et, je l’espère, intéresser le public à mieux découvrir et s’approprier le milieu agricole local », soutient madame Trigaux.


« Plus que jamais, l’achat local en région joue un rôle dans la rétention de la population et la qualité de vie des gens qui habitent le territoire. Acheter localement c’est investir dans toute une région et c’est vivre une expérience plus large que celle de la consommation ordinaire alors qu’on peut être en contact avec les producteurs, discuter avec eux de leurs méthodes de production et s’approprier le terroir en quelque sorte », estime la députée qui invite toute la population à se joindre à cette rencontre virtuelle qui risque d’être fort intéressante. L’évènement se déroulera demain, le mercredi 7 avril, à 19 h 30, accessible avec ce lien.

L’événement sera également diffusé en direct sur la page Facebook de Kristina Michaud.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×