Actualités Politique Feu vert à l’utilisation des lots intramunicipaux

Feu vert à l’utilisation des lots intramunicipaux

Le député LeBel obtient une réponse favorable

Le député de Rimouski, Harold LeBel, obtient gain de cause après être intervenu auprès du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Jonathan Julien, le 25 février dernier, pour le sensibiliser à un projet visant à permettre aux Municipalités de Saint-Marcellin et de La Trinité-des-Monts d’utiliser leurs lots intramunicipaux pour faire du développement dans leurs villages respectifs.

 Le ministre a répondu par l’affirmative pour entamer les démarches qui mèneront vers la réalisation de ce projet.



« Je suis heureux de savoir que le ministre Jonathan Julien croit en la ruralité et qu’il m’est revenu avec une réponse positive à la demande que nous lui avions déposée en février dernier. Je veux le remercier d’encourager ce genre d’initiative qui permettra à ces communautés de se développer et d’attirer de nouvelles personnes qui viendront contribuer au dynamisme de ces territoires », précise le député.

Air pur recherché


Le député constate qu’avec le contexte pandémique actuel, plusieurs citoyens qui habitent les grands centres ont signifié leur intérêt pour les régions du Québec. Ils recherchent principalement l’air pur et les grands espaces, ce qui ne manque pas dans Rimouski-Neigette.

« Il s’agit d’une opportunité extraordinaire qui est consolidée par la couverture à 99 % par la fibre optique sur le territoire de la circonscription de Rimouski. La MRC de Rimouski-Neigette a déjà été contactée par le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles pour entamer les démarches qui mèneront à l’exécution de ce projet novateur. »



« Les prochaines étapes seront conduites par la MRC de Rimouski-Neigette, qui en collaboration avec les maires des municipalités concernées, le cabinet du ministre et mon bureau, mettra les bases de ce projet qui m’emballe énormément. Avec les infrastructures présentes sur notre territoire, il sera possible de développer un produit en phase avec les technologies d’aujourd’hui, mais avec la quiétude et la beauté de la nature du Haut-Pays », conclut Harold LeBel.



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×