Nouvelle de 18 h Les milieux de la radio et de la musique country pleurent Réginald...

Les milieux de la radio et de la musique country pleurent Réginald Vaillancourt

Le milieu artistique musical régional est sous le choc du décès à 69 ans de l’ex-animateur radiophonique Réginald Vaillancourt.

Monsieur Vaillancourt est décédé hier après-midi, au Centre d’hébergement et de soins de longues durée (CHSLD) de Rimouski. Tous s’entendent pour dire que ce grand amoureux de la musique en général est « le père » des émissions de radio de musique country dans la région.



« J’ai connu Réginald autour des années 1994-1985, alors que nous étions tous les deux animateurs à la radio CFLP. Il a commencé alors à animer la première émission country, à l’époque. Après, il est allé à la radio communautaire en 1989-1990. Il y a fait un très long séjour avec quelques intermèdes à « Naturellement Country ». Il a aussi été disc-jockey au bar Le Dallas. Il faisait également de la disco-mobile et provenait d’une famille de musiciens. Il a vraiment mis la musique country sur la carte, dans la région. Si ma mémoire est bonne, avant 1984, il n’y avait rien », indique le directeur général de la radio CKMN FM 96,5 et animateur radio de longue date, Dany Proulx.

Novateur


« Réginald a animé aussi une émission de musique country à la télé communautaire. Réginald avait un très grand sens de l’humour. J’aimais beaucoup le taquiner parce qu’il avait beaucoup de succès. Il était très souriant. C’est un gars qui connaissait la musique, c’est certain, et particulièrement le country. Je me souviens que Réginald a déjà eu un studio d’enregistrement dans son sous-sol qui aurait fait l’envie de bien des professionnels. Il l’a conservé pendant des années. Il était novateur, car il préparait des portions de son émission chez-lui au début des années 1990 », se souvient monsieur Proulx.

Branché



Réginald Vaillancourt a été animateur à CKMN pendant plus de 15 ans.

« Il a aussi aidé beaucoup d’artistes régionaux à se faire connaître. Il avait des contacts, il était très branché, tant au Québec qu’aux États-Unis. C’est une grosse perte », confirme Dany Proulx.


Tentative de retour

L’auteur de ces lignes avait interrogé Réginald Vaillancourt en février 2017. Il souhaitait faire un retour en ondes après une période où il avait dû se retirer pour des raisons de santé, après sa séparation d’avec CKMN.

« Je me sens privé de ce que j’aime le plus, faire de la radio,  Je pense que les gens ont toujours aimé entendre mes émissions en raison du choix de mes chansons et par mon style d’animation qui se veut humain et personnalisé. Mon auditoire, c’est ma famille et elle me manque beaucoup. J’ai entrepris certaines démarches pour revenir au micro et je dois en avoir des nouvelles très bientôt », mentionnait Réginald Vaillancourt, alors résident du Domaine La Marguerite, qui n’aura toutefois pas atteint son objectif.

Il se disait fier d’avoir donné un coup de pouce à plusieurs artistes de la région, en leur faisant une place dans son émission. « C’est une fierté pour moi. Je pense qu’on peut dire que j’ai appuyé plusieurs dizaines d’artistes ou groupes de tout l’Est du Québec. »

Sa voix résonne toujours à nos oreilles.

Les détails de son service funéraire n’étaient pas encore connus au moment d’écrire ces lignes.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×