Nouvelle de 19 h Deux nouveaux trajets de transport collectif et adapté

Deux nouveaux trajets de transport collectif et adapté

L’Éveil des Basques confirme la mise en place de deux nouveaux trajets de transport collectif et adapté pour mieux desservir la population rurale de la MRC des Basques.

Ce nouveau projet de transport permettra aux personnes en situation de pauvreté et d’isolement social d’avoir un meilleur accès à un service hebdomadaire de transport collectif et adapté partout sur le territoire de la MRC des Basques.



« C’est une belle initiative. L’investissement dans l’amélioration du réseau de transport collectif est un outil très efficace pour lutter contre la pauvreté. Il arrive parfois que certaines personnes annulent un rendez-vous médical en raison de l’absence de transport, ce que nous souhaitons éviter », commente Brigitte Charron, de L’Éveil des Basques.

De Saint-Cyprien vers Trois-Pistoles


Les deux nouveaux trajets seront effectifs à partir de la semaine du 25 avril tous les mardis et vendredis. La navette partira de Saint-Cyprien en avant-midi pour se rendre à Trois-Pistoles et retournera en fin de journée.

Trajet prévu dans la navette du mardi : Saint-Cyprien/Sainte-Rita/Saint-Guy/Saint-Médard/Sainte-Françoise/Saint-Mathieu-de-Rioux/Saint-Simon/Trois-Pistoles. Trajet prévu dans la navette du vendredi : Saint-Cyprien/Saint-Clément/Saint-Jean-de-Dieu/Saint-Éloi/Notre-Dame-Des-Neiges/Trois-Pistoles.



Une réponse aux priorités d’action

« La lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale est un enjeu d’importance pour notre gouvernement. C’est pourquoi nous accordons un soutien financier de 19 606 $ afin de bonifier l’offre de services de transport collectif, qui répond à un besoin défini par les partenaires de la MRC des Basques. D’ailleurs, j’aimerais saluer la démarche de définition des projets qui a été mise en place dans le Bas-Saint-Laurent et qui assure la participation des citoyens vivant des situations de pauvreté et d’exclusion sociale, en leur permettant de s’impliquer concrètement dans la mise en œuvre de solutions concrètes. Il s’agit d’une approche novatrice et durable qui permet de contrer l’isolement social et de mieux servir la population rurale », mentionne le ministre de la Solidarité sociale, Jean Boulet.


L’Alliance pour la solidarité Les Basques dispose d’un montant de 544 886 $ jusqu’en 2023 provenant de l’enveloppe du FQIS pour la réalisation d’initiatives de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Les priorités d’action identifiées par l’Alliance pour la solidarité dans la MRC des Basques sont : l’autonomie alimentaire, le transport, l’habitation et la lutte aux préjugés.

« La démarche de l’Alliance permet aux citoyennes et aux citoyens en situation de vulnérabilité de s’impliquer à toutes les étapes d’un projet et de participer aux prises de décisions qui les concernent de près. C’est en fait une très belle approche dont le but est de développer le pouvoir d’agir des personnes et des collectivités », indique l’agent local d’accompagnement pour l’Alliance, Louis-Philippe De Grandpré.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×