Actualités Dernière heure Un coup de pouce pour un néo-Rimouskois qui vit un drame familial

Un coup de pouce pour un néo-Rimouskois qui vit un drame familial

Un cri du cœur est lancé par le biais de la plateforme gofundme pour venir en aide à un néo-Rimouskois qui vit un drame familial à distance, ce qui est d’autant plus difficile pour lui.

Pierre Damien Kamisse-Ngaba est installé à Rimouski depuis plus de deux ans. Il provient de la République centrafricaine. Un de ses frères est décédé subitement dans un pays tiers du continent africain, le Cameroun, et les démarches de rapatriement du corps sont ardues.



Damien est impliqué dans la communauté. Il est notamment bénévole au sein de l’organisme Le Cabaret de la Diversité, et a pris part aux deuxièmes rencontres «Qui prend le Québec prend l’hiver », récemment.

Une amie de Damien, Caroline Michaud, lui a proposé de tenir une campagne de financement publique pour l’aider. Hésitant et gêné, l’homme a fini par se laisser convaincre de faire appel à gofundme, mais sans en être l’initiateur.


Témoignage

Comme d’habitude sur la plateforme gofundme, l’initiatrice ou l’initiateur de la campagne en explique les motifs. Madame Michaud le fait par le biais d’une vidéo, avec beaucoup de dignité et d’humanité.



« Depuis qu’il a quitté son pays natal, la République centrafricaine, il n’a pas revu sa famille, ni ses parents, ni aucun de ses frères et sœurs. Damien ne peut pas retourner dans son pays pour différentes raisons. Damien s’est très bien intégré au Québec. Il a repris ses études; il s’est trouvé un travail. Il fait des efforts pour s’intégrer à notre culture, tout en respectant la sienne », témoigne madame Michaud.

« Il ne va pas bien »


« Il a vécu certaines choses difficiles depuis qu’il est ici. Il a perdu son père, qu’il n’a pas revu. Cette semaine, Damien a appris la mort de son petit frère de 31 ans. Ils étaient en contact. Son frère avait amorcé des démarches pour venir s’installer au Canada. Pour faciliter son transfert ici, il s’est rendu au Cameroun. Là-bas, il a attrapé une infection à la mâchoire. Les traitements n’ont pas été faits à temps et il en est décédé, tout seul, loin de sa famille, sans personne autour de lui. Damien est sous le choc. Il ne va pas très bien », explique aussi Caroline Michaud.

« Pour retourner le corps de son frère en République centrafricaine, ça va coûter l’équivalent d’environ 6 000 $ canadiens. C’est le but de ma vidéo, aujourd’hui », dit-elle également.

Une somme d’un peu plus de 2 000 $ avait été recueillie au moment d’écrire ces lignes. Suivez ce lien pour contribuer ou vous informer.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×