Actualités Océanic « Zéro pression sur nous » - Serge Beausoleil

« Zéro pression sur nous » – Serge Beausoleil

Océanic et Cataractes ont rendez-vous, vendredi soir, pour le 5e et décisif match de leur série de premier tour au meilleur de cinq.  

La victoire quasi inespérée de l’Océanic mercredi par 4-3, après avoir tiré de l’arrière 3-1, a fait en sorte de pousser cette série à la limite entre les détenteurs des équipes de 5e et 15e positions au classement général (3e et 10e parmi les équipes du Québec).  



« On a beaucoup de jeunes qui apprennent et il y a zéro pression sur nous. On pousse la série à la limite, ce qui est un exploit en soi. C’est fantastique. On va jouer la partie dans l’optique qu’on n’a rien à perdre alors que pour Shawinigan, ils doivent absolument gagner. Ils ont tout à perdre », observe Serge Beausoleil.

Qui plus est, il devra se débrouiller avec un alignement de plus en plus réduit. Déjà privé des services de son meilleur attaquant, Zachary Bolduc, et d’Émile Lambert, voilà que Ludovic Soucy et Philippe Casault devront déclarer forfait. Les deux ont été blessés dans le match de mercredi. Incluant le joueur rappelé Charles-Édouard Grenier, 18 patineurs sont disponibles dont seulement trois ont 19 ans.


« Ludovic s’est cogné la tête en donnant une mise en échec quand il a perdu pied un peu. Ce n’était pas violent. Quand il s’est fait évaluer par notre physiothérapeute, il avait des douleurs à la nuque et l’un des protocoles prévoit que ça doit être immobilisé, car il peut y avoir des vertèbres de touchées. On n’a pas pris de chance. Il était mal en point. On a dû l’envoyer en ambulance. Les précautions étaient de mise. Il fallait prendre soin de notre joueur », a expliqué Beausoleil. En se dirigeant vers l’hôpital, ça signifiait automatiquement qu’il ne pouvait pas revenir dans la série, car il a dû quitter la bulle. Par contre, bonne nouvelle, Soucy se portait beaucoup mieux aujourd’hui. 

Comme pour l’après-match de la veille, le capitaine Nathan Ouellet s’est ajouté au point de presse de ce midi. 



« On est rentré dans cette série en se disant qu’on n’avait rien à perdre et on a réussi à l’amener au bout. Je vais me présenter sans me mettre de pression et jouer mon meilleur hockey. Ça reste un match de trois périodes de vingt minutes. Ce sera la même chose demain. Il faudra rentrer dans le match en contrôlant les choses qu’on peut contrôler. Le message demain sera de jouer le meilleur match possible comme s’il n’y avait pas de lendemain. On a démontré qu’on pouvait jouer contre eux. Ce sera tout un match et il faut s’attendre à ce que Shawinigan soit très prêt. Pour eux, il n’est pas question de perdre contre nous. Les premières minutes seront très importantes », a mentionné le Louperivois qui espère bien allonger encore un peu sa carrière junior. 

Une statistique de nature à encourager le capitaine : Shawinigan a une fiche à vie de 1-8 lors des matchs décisifs d’une série, dont 0-2 au Centre Gervais Auto. Pour sa part, Rimouski a une fiche de 3-4 lors d’un match décisif. 


La partie no 5 de la série sera disputée vendredi soir à 19 h, au Centre Gervais Auto. 

Calendrier de la série 

Vendredi 23 avril Océanic 1 Cataractes 0

Samedi 24 avril Océanic 1 Cataractes 7

Lundi 26 avril Cataractes 5 Océanic 2

Mercredi 28 avril Cataractes 3 Océanic 4

Vendredi 30 avril 19 h Océanic vs Cataractes

La série est égale 2-2


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×