Actualités Océanic L’Océanic envoie les Cataractes en vacances

L’Océanic envoie les Cataractes en vacances

2e jeu blanc de Creed Jones dans un gain de 2-0

L’Océanic a offert une performance défensive collective impressionnante pour disposer des Cataractes de Shawinigan 2-0, vendredi soir, et ainsi remporter la série 3-2.

La meilleure équipe n’a pas gagné, c’est la mieux préparée et la plus dédiée qui l’a fait. L’Océanic ne l’a pas volée. Et devant le filet, Creed Jones a repoussé les 26 lancers en sa direction pour signer son deuxième blanchissage dans la série. 



« Un effort collectif surhumain des gars. Creed a été incroyable. Biakabutuka aussi. Aujourd’hui, j’espère que les recruteurs l’ont vu. L’absence de Soucy et Casault, blessés avant-hier, nous a fragilisés davantage. J’ai un beau sentiment de fierté et je vous dirai qu’on a une pensée pour monsieur Tanguay (Maurice). Ça n’arrive pas tout seul ces choses-là. Il y a quelqu’un qui veille sur nous, c’est indéniable », a mentionné un Serge Beausoleil émotif après la rencontre.

Creed Jones a été intraitable devant son filet. (Photo : Olivier Croteau / LHJMQ)

Il a vanté les qualités humaines de ses joueurs. « Les gars sont réceptifs. Ils embarquent dans ce qu’on demande. Nos leaders mènent la marche. C’est beau à voir. Nonobstant la victoire, ces gars-là agissent et grandissent comme des hommes et pour moi, c’est la plus belle des victoires », a poursuivi celui qui a aussi remercié les Cataractes pour leur grande classe dans l’organisation et pour leur accueil lors de cette première ronde éliminatoire.  


Biakabutuka marque

Il n’y a pas eu de but en première période dominée par l’Océanic face à un adversaire qui n’a dirigé que deux tirs au but. Jérémie Biakabutuka a ouvert le pointage en tout début de deuxième période sur un tir précis à courte distance. Les Cataractes ont joué une bien meilleure période lançant 17 fois sur Jones qui a été intraitable. Le gardien a continué de fermer la porte en troisième et Biakabutuka a marqué dans un filet désert pour confirmer la victoire des siens.



Jérémie Biakabutuka salue ses coéquipiers après son premier but au banc des joueurs. (Photo : Olivier Croteau / LHJMQ)

Au-delà de ses deux buts, le défenseur a joué un grand match. « Toute la saison, on a réussi à avoir des matchs serrés contre les bonnes équipes de la ligue. Dans un match no 5, tout pouvait arriver. Tout le monde y croyait à 100 %. C’est certain que Creed Jones a été incroyable avec son deuxième jeu blanc contre une offensive comme celle des Cataractes. C’est le héros de la série. Devant lui, les gars étaient prêts à sacrifier leur corps. Les sacrifices ont payé à la fin », a expliqué Biakabutuka.

Son coéquipier Xavier Cormier, qui a préparé les deux buts, a grandement contribué à sortir son ancienne équipe du portrait des séries. « C’est un exploit qu’on vient de faire. On est une des dernières équipes au classement qui vient de battre une des premières. On est content et ce fut vraiment un effort d’équipe. Tout le monde a participé et est prêt à se sacrifier. On a vraiment une équipe soudée », a-t-il dit. 


Cataractes

De l’autre côté, Ron Choules ne pouvait que constater le résultat. « La différence, c’est le numéro 50 pour Rimouski. Jones a fait de gros arrêts. Il a été le meilleur joueur des deux clubs. On a perdu deux matchs par 1-0 dans la série. C’était un face-à-face entre deux clubs avec des styles totalement différents. Avec un gardien qui joue bien comme ça, n’importe quoi peut arriver et c’est arrivé », a dit l’entraineur-chef. 

L’Océanic va maintenant se préparer pour la ronde quart de finale face aux Foreurs de Val-d’Or. La série au meilleur de cinq se jouera au Centre Vidéotron de Québec et ne devrait pas débuter avant jeudi ou vendredi prochains.

En bref

L’Océanic a remporté cette série sans les services de son meilleur joueur, Zachary Bolduc. Ludovic Soucy, Philippe Casault et Émile Lambert sont aussi sur la liste des blessés… Xavier Ducharme et Charles-Édouard Grenier, un joueur affilié, ont été ajoutés à l’alignement pour le match de vendredi… Bolduc a patiné avec l’équipe lors de l’entrainement matinal et a même pris part à la période d’échauffement. Sa blessure remonte à cinq semaines et l’absence prévue était de six à huit semaines. On pourrait le revoir dans la prochaine ronde… La LHJMQ avait délégué deux vétérans officiels pour ce match sans lendemain en Nicolas Dutil et Dominick Bédard…

Calendrier de la série : 

Vendredi 23 avril Océanic 1 Cataractes 0

Samedi 24 avril Océanic 1 Cataractes 7

Lundi 26 avril Cataractes 5 Océanic 2

Mercredi 28 avril Cataractes 3 Océanic 4

Vendredi 30 avril Océanic 2 Cataractes 0

L’Océanic remporte la série 3-2


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×