Nouvelle de 19 h Un parc au nom de l’ex-conseiller municipal Jean-Claude Caron

Un parc au nom de l’ex-conseiller municipal Jean-Claude Caron

La Municipalité de Saint-Jean-de-Dieu rend hommage à son ancien conseiller municipal et homme très impliqué dans sa communauté, Jean-Claude Caron, décédé au printemps dernier, en donnant son nom à un parc municipal.

Le parc en question est celui situé face aux Habitations du Jardin, endroit où M. Caron a donné de son temps, en plus d’y œuvrer comme chef cuisinier. « C’était tout naturel de donner son nom à ce parc. M. Caron était très impliqué auprès des aînés. Il a donné beaucoup de son temps au comité de l’Âge d’Or. Il était habile de ses mains. Il a fait des travaux de réparation à leur local », mentionne le directeur général de la Municipalité, Daniel Dufour.



Ce parc existe depuis environ cinq ans et il n’avait pas encore d’appellation. Le conseil municipal a confié un mandat à l’entreprise Gagnon Image pour la fabrication de trois lutrins d’interprétation au prix unitaire de 1495 $ plus taxes et d’une enseigne murale au coût de 1680 $ plus taxes, tous destinés à identifier le parc Jean-Claude-Caron tout en rappelant la contribution de M. Caron à sa collectivité, en particulier pour sa contribution au bien-être des aînés.

À noter que ce projet s’est vu attribuer par la MRC des Basques une subvention de 5000 $. Le poste de conseiller que M. Caron occupait est vacant depuis son décès, le 30 mai 2020.


Jean-Claude Caron a remporté la médaille du lieutenant-gouverneur du Québec en mars 2020 pour son implication sociale. (Photo courtoisie)

Une grande implication

Jean-Claude Caron a été vice-président de la Villa Dubé de 2013 à 2017, puis président de 2017 à 2019. Il y a créé un milieu de vie agréable pour les aînés où il fait bon vivre. À titre de chef cuisinier des Habitations du Jardin de 2013 à 2015, il s’est donné pour mission de nourrir les aînés pour les amener à vieillir en santé. Il a été conseiller municipal de 2013 à 2020. Il n’est donc pas étonnant qu’il ait remporté la médaille du lieutenant-gouverneur du Québec en mars 2020 pour son implication sociale.



Quatre nouveaux pompiers à Saint-Jean-de-Dieu

Par ailleurs, le conseil municipal de Saint-Jean-de-Dieu autorise le cinquième paiement pour les travaux de construction de la nouvelle caserne d’une somme de 251 172,51 $ (ce qui porte à 1 316 435,54 $ plus taxes le total des paiements effectués à ce jour).


Quatre nouveaux pompiers ont été embauchés dans un même mois, une première depuis cinq ans. Selon les autorités municipales, la nouvelle caserne a un effet d’entraînement positif à n’en point douter. La tendance dans le Québec, selon le ministère de la Sécurité publique, est à la baisse.

Le rapport annuel en lien avec les activités du schéma de couverture de risques incendie a été déposé. Il apporte un suivi sur les 63 actions du schéma. Enfin, une autorisation d’achat a été donnée pour le logiciel Première Ligne qui permettra aux officiers du SSI de Saint-Jean-de-Dieu plus de rapidité de travail pour les inspections, la transmission des informations au ministère et la préparation des rapports d’intervention. Le coût des licences est de 2700 $ alors que le coût des services professionnels rattachés à son implantation s’élève à 2235 $.

Travaux routiers

Deux projets ont reçu leur certificat de réception définitive : 1) travaux de pavage de la rue Gauvin Ouest et de la 1re Avenue (avec une libération de la retenue au contrat s’élevant à 2795,65 $, taxes incluses) et 2) réfection de la place Parent, des rues de la Villa et D’Auteuil (avec conservation de la retenue au contrat de 4401 $ pour la reprise des travaux d’engazonnement par les employés). Par la suite, un paiement de 20 197,71 $ a été autorisé pour les travaux permettant l’accès universel au centre communautaire et sportif Jean- Claude-Bélisle (ce qui porte à 84 % l’avancement du projet).


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×