Divertissement Culture Wina Forget en résidence de création à la Maison de la culture

Wina Forget en résidence de création à la Maison de la culture

Le Carrefour de la littérature, des arts et de la culture (CLAC) accueille en résidence de création la metteuse en scène et dramaturge Wina Forget, du 10 au 15 mai prochain. 

L’artiste en résidence se rendra à la Maison de la culture du Château Landry afin de travailler sur le projet d’écriture d’une pièce de théâtre intitulée « Projet Trolls : Apocalypse 2.0. »



Durant la semaine et avec la collaboration de TVM (Télévision de La Mitis), le CLAC proposera au public une entrevue/rencontre virtuelle à suivre sur la page Facebook du CLAC durant la résidence.

Metteuse en scène et dramaturge installée dans le Bas-Saint-Laurent, Wina Forget a complété une maîtrise en théâtre sur la représentation scénique des états de corps vécus dans l’émeute politique. Elle développe une esthétique théâtrale hybride inspirée du mouvement somatique, de la poétique de la matière et des sciences sociales. 


Elle écrit et met en scène une première version de la satire politique, « Projet trolls : Apocalypse 2.0 » présentée au Festival Fringe de Montréal en 2018, et a mis en scène la pièce « Sous l’eau douce » d’Ariane Bourget au Théâtre du Bic en 2020.

Wina est fondatrice et directrice artistique du Théâtre des petits paradigmes poreux, une compagnie de création en art vivant qui cherche à interroger les dérives du monde moderne et ses sursauts de résilience. À temps perdu, elle cultive son autonomie alimentaire et son amour des fleurs dans les « Jardins du jour d’après. »




Un mot sur la création du projet du Projet Trolls : Apocalypse 2.0

« Projet Trolls : Apocalypse 2.0 » est un projet d’écriture dramatique qui allie haine des trolls d’Internet et amour des zombies. C’est une satire politique, jouissive et ludique qui convoque chansons pop aux paroles remaniées, esthétique de film de série B et sombres discours glanés sous les sections « commentaires » des médias québécois en guise de répliques des dangereux trolls-zombies. Une première ébauche de la pièce a été écrite en 2018.


Le « Projet trolls » est d’abord né d’une exaspération devant le phénomène des trolls sur les réseaux sociaux et de la banalisation des discours haineux qu’ils entraînent. Cependant, la pièce est aussi pensée comme ouverture, une proposition de dialogue. Car, au-delà du rire et de la critique, je désire stimuler la réflexion ; comment peut-on mettre un terme à la prolifération des propos haineux, à la déconnexion du monde et au repli sur soi? Y a-t-il un remède pour enrayer la propagation du virus des trolls-zombies…?

Une petite catharsis, donc, qui désire désamorcer par le rire, faire sourire avec des références à la culture populaire, et séduire en jouant sur les fantasmes d’effondrement et d’un monde post-apocalypse. Wina Forget souhaite ainsi développer une caricature intelligente, drôle et acerbe du phénomène troublant et omniprésent sur les réseaux sociaux. 


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×