Actualités Économie Plus de 20 000 personnes accompagnées dans leurs efforts de formation et...

Plus de 20 000 personnes accompagnées dans leurs efforts de formation et de requalification

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, a exprimé sa très grande satisfaction quant aux résultats obtenus avec le Programme d’aide à la relance par l’augmentation de la formation (PARAF), pour lequel les demandes de participation ont pris fin le 30 avril dernier.

L’objectif initial de permettre à 20 000 personnes sans emploi de suivre une formation a été dépassé. « Pour plusieurs Québécois et Québécoises, la pandémie a amené son lot de défis, mais aussi d’opportunités. Je suis extrêmement fier de constater que plus de 20 000 chômeurs ont saisi l’occasion d’augmenter leurs compétences dans leur domaine d’activité ou encore d’effectuer un changement de carrière grâce au PARAF. Le programme a même dépassé l’objectif que nous nous étions fixé. Fort de ce succès, je suis d’autant plus convaincu que la relance économique du Québec passe par la requalification et le rehaussement des compétences. Il faut impérativement développer une culture de formation continue dans nos entreprises. C’est ça notre grand défi », a mentionné ce samedi matin le ministre Boulet.



Une mesure ambitieuse

Cette mesure ambitieuse, dotée d’un budget de 114,6 millions de dollars, a été mise sur pied pour accompagner le plus grand nombre possible de personnes sans emploi, notamment en raison de la pandémie, dans leur processus de requalification et de rehaussement de compétences.


Ainsi, à cette date, le PARAF a permis de soutenir 14 346 personnes qui ont complété une formation professionnelle ou qui sont en parcours de formation. Les femmes et les jeunes de moins de 35 ans représentent respectivement 48 % et 50 % des participants. Près de 40 % des participations l’ont été dans des secteurs prioritaires tels que la construction (18 %), la santé (14 %), les technologies de l’information (6 %) et les services de garde (2 %). Environ 6 000 autres personnes commenceront leur formation dans les prochains mois.




Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×