Actualités Éducation Garderies : Rimouski fait preuve d’ouverture

Garderies : Rimouski fait preuve d’ouverture

La Ville de Rimouski se dit prête à contribuer à la mise en place rapide de nouvelles places en service de garde tel que souhaité par la Fédération québécoise des municipalités.

« Si nous sommes contactés à ce sujet, la demande sera évaluée et présentée au conseil municipal qui prendra une décision, le cas échéant », mentionne Frédéric Savard, du Service des communications de la Ville de Rimouski.



La Fédération québécoise des municipalités (FQM) dit apprécier l’ouverture du ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, dans ce dossier, qui a accepté la main tendue par les municipalités pour faciliter les partenariats permettant la mise en place rapide de nouvelles places en garderie.

En février dernier, la FQM proposait au ministre de permettre aux municipalités de prêter des locaux afin de réaliser des projets comme celui annoncé hier à Bonaventure, dans la Baie-des-Chaleurs.
 
Première initiative


« Au nom de la FQM, je tiens à féliciter la municipalité de Bonaventure et le CPE de la Baie pour avoir élaboré une solution innovante qui répond à des besoins immédiats. Il s’agit d’une première initiative qui en inspirera certainement plusieurs autres. L’urgence de la situation recommande de réfléchir différemment. Le milieu municipal est prêt », a soutenu Jacques Demers, président de la FQM, maire de Sainte-Catherine-de-Hatley et préfet de la MRC de Memphrémagog.
 
La FQM souhaite que des projets en dehors des places attribuées puissent également être acceptés dans le cadre de cette nouvelle solution impliquant les municipalités.
 
17 000 places

« Rappelons que ce sont plus de 17 000 places qui ont été déposées dans le cadre de l’appel à projets qui offrait 4 359 nouvelles places. La FQM recommande que la délivrance de permis soit facilitée pour les projets soutenus par la communauté et la municipalité. Ces permis devraient être délivrés en dehors des appels de projets qui ne suivent pas l’évolution des besoins. Le ministre de la Famille trouvera auprès des membres de la Fédération des partenaires soucieux de mettre de l’avant des solutions flexibles », a ajouté Claire Bolduc, présidente de la commission permanente sur le développement social, les institutions et la démocratie de la FQM et préfète de la MRC de Témiscamingue.




Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×