COVID-19 L’usine DeBreton de Rivière-du-Loup sera fermée pour 10 jours

L’usine DeBreton de Rivière-du-Loup sera fermée pour 10 jours

Le directeur régional de la santé publique du Bas-Saint-Laurent, le Dr Sylvain Leduc, confirme que son organisation recommande l’arrêt des opérations pour 10 jours à l’usine DuBreton de Rivière-du-Loup.

« Comme nous avons la collaboration de l’entreprise, nous n’avons pas besoin de l’imposer. La Loi sur la santé publique nous permet d’imposer la fermeture d’une entreprise. Nous avons travaillé toute la semaine avec l’entreprise, les employés et la CNESST. La situation rendait nécessaire la fermeture à ce moment-ci avec 104 cas de travailleurs infectés, dont 85 cas actifs. Nous avons été actifs lors des derniers jours. Il faut comprendre que l’explosion des cas s’est faite dans les derniers jours. La visite des inspecteurs de la CNESST hier nous a convaincus de la nécessité de fermer l’usine temporairement. Ce qui nous guide, c’est la situation épidémiologique », commente le Dr Leduc.



L’arrêt de 10 jours permettra aux travailleurs infectés de rester isolés et à la santé publique de préparer un plan de retour au travail qui permettra de limiter les risques de contamination. « On veut s’assurer que les travailleurs respectent le port du masque, évitent les regroupements lors des pauses et surtout on veut absolument qu’un travailleur malade reste à la maison », lance le Dr Leduc.

Relâchement dans l’application des mesures


La santé publique dit qu’on lui rapporte plusieurs manquements aux mesures sanitaires, particulièrement dans les zones en état d’urgence (lire KRTB). « On doit couper cette transmission intensive depuis plusieurs jours. Quand on ferme les commerces non essentiels dans un secteur, c’est pour dire aux gens de rester chez eux et de se déplacer seulement pour l’essentiel. Nous avons la collaboration de la SQ et nous allons leur demander d’intensifier leur présence si nécessaire. On veut tous sortir de cette spirale et ça commence par l’application des mesures. Le virus ne se trouve pas uniquement chez l’usine DuBreton. Il circule dans la population. Les travailleurs n’habitent pas tous dans la MRC de Rivière-du-Loup », mentionne le Dr Leduc.

Aliments Asta



Une éclosion a également frappé l’usine d’Aliment Asta à Saint-Alexandre-de-Kamouraska. « Les cas ont été plus étalés dans le temps et on note une absence de cas depuis plusieurs jours, mais jusqu’à 80 travailleurs ont été atteints », indique Sylvain Leduc.



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×