Actualités Économie 10 M$ pour soutenir les entreprises en pleine transition numérique dans la...

10 M$ pour soutenir les entreprises en pleine transition numérique dans la gestion de leurs ressources humaines

Face aux enjeux de relance économique et d’accroissement de productivité concernant la transformation numérique des entreprises, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, confirme un soutien de 10 M$ pour appuyer les entreprises en pleine transition numérique.

Cette aide sera désormais consentie pour améliorer la gestion de leurs ressources humaines, notamment en rehaussant les compétences de leurs travailleurs.



Les entreprises qui entreprendront une transformation numérique dans le cadre de la démarche Industrie 4.0 pourront ainsi acquérir de nouveaux savoir-faire en matière de gestion des ressources humaines, et ce, en bénéficiant d’une expertise de pointe. En effet, le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS) se joint au ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) et à Investissement Québec (IQ) pour accompagner les entreprises qui réaliseront un diagnostic des compétences dont découlera un plan de gestion du changement incluant le développement de compétences numériques.

Un retard à rattraper


« Les entreprises d’ici ont un retard à rattraper en ce qui a trait au virage numérique. C’est une opération exigeante pour nos PME. C’est la raison pour laquelle nous collaborons pour couvrir l’ensemble de leurs besoins et ainsi les encourager à entreprendre cette transformation qui, par ailleurs, entraîne des retombées positives en matière d’accroissement de la productivité. Dans ce cas-ci, la contribution de mon ministère pour le rehaussement des compétences numériques de la main-d’œuvre est l’une des clés pour réussir cet important virage. C’est pourquoi nous les accompagnons pour qu’elles puissent amorcer leur mutation numérique sur des bases solides en matière de gestion des ressources humaines », déclare le ministre Jean Boulet.  

Cette aide est l’une des retombées du Forum sur la requalification de la main-d’œuvre et sur l’emploi, au cours duquel les partenaires du marché du travail se sont tous entendus sur l’importance de mettre en place des outils et des stratégies de requalification et de rehaussement des compétences de la main-d’œuvre qui répondront aux défis du marché du travail, notamment quant à la transformation numérique des entreprises.



Pour demeurer compétitive

« Si nos entreprises veulent demeurer compétitives dans leurs secteurs d’activité, elles doivent investir dans la numérisation et l’automatisation et innover davantage. C’est encore plus vrai dans le contexte actuel. Comme gouvernement, en plus de proposer des programmes d’aide comme l’Offensive de transformation numérique, nous avons le devoir de valoriser le rehaussement des compétences de notre main-d’œuvre pour accélérer son adaptation aux nouveaux environnements de travail », commente le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon.


« Depuis la crise, plusieurs PME se lancent dans des projets d’automatisation et de transformation numérique, mais n’ont souvent pas les compétences à l’interne pour implanter et gérer leurs projets avec succès. Cette aide de 10 millions de dollars tombe à point pour les PME, car elles ont besoin de nouveaux relais de productivité et de rehaussement des compétences pour y arriver. C’est avec joie que le REAI contribuera à affronter les défis liés à la pénurie de main-d’œuvre qualifiée grâce à ses propres initiatives de soutien aux entreprises. Avec l’annonce d’aujourd’hui, les entreprises seront mieux outillées dans leur processus de formation relativement aux compétences du futur », signale le directeur général du Regroupement des entreprises en automatisation industrielle, Carl Fugère.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×