Actualités Faits divers Braquage à domicile : le suspect renonce à être remis en liberté

Braquage à domicile : le suspect renonce à être remis en liberté

Le suspect arrêté le 17 mai, deux jours après un braquage à domicile qui s’est produit le 15 mai, dans la Baie-des-Chaleurs, Etanow Joseph, 19 ans de Gesgapegiag, renonce à être remis en liberté pendant la poursuite du processus judiciaire.

C’est l’annonce qu’a faite son avocat lors d’un bref passage à la Cour mercredi au palais de justice de New Carlisle. Le dossier a été reporté au 13 août pour orientation et déclaration, c’est-à-dire l’enregistrement du plaidoyer et le choix du type de procès, dans le cas d’un plaidoyer de non-culpabilité.



Joseph a comparu une première fois le 18 mai pour faire face à diverses accusations reliées au braquage de domicile survenu à Bonaventure

L’enquête policière se poursuit


C’est une enquête qui se poursuit et il n’est pas impossible que d’autres individus soient aussi rencontrés par les policiers au cours des prochains jours », précisait le porte-parole de la Sûreté du Québec, Claude Doiron, mardi.

Rappelons que les policiers de la Sûreté du Québec ont été appelés à intervenir dans une résidence de Bonaventure, samedi soir dernier, où deux hommes s’étaient introduits pour visiblement faire un mauvais parti à un troisième individu.




Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×