Actualités Environnement Un forum pour unir les générations face à l’urgence climatique

Un forum pour unir les générations face à l’urgence climatique

Alors que l’urgence climatique mondiale s’intensifie et que les émissions de gaz à effet de serre continuent d’augmenter, Intergénérations Québec a proposé une réflexion sur les moyens d’agir ensemble pour trouver des solutions et faire de l’intergénérationnel un levier de lutte contre les changements climatiques.

Le forum virtuel « Générations climat : agir ensemble pour l’environnement » s’est déroulé sur trois demi-journées, du 25 au 27 mai 2021. Il comprenait un dialogue intergénérationnel, une table ronde de projets et un atelier autour de deux thématiques aux choix.



 • Mardi 25 mai : « Deux générations, un même engagement : regards croisés de deux militants »

Martine Lagacé, professeure titulaire au Département de communication de l’Université d’Ottawa, a animé un dialogue intergénérationnel entre André Bélisle, cofondateur et président de l’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique, et Marouane Joundi, ancien co-porte-parole de la Planète s’invite à l’Université et candidat à la maîtrise en science politique.
Ensemble, ils ont plaidé pour davantage d’occasions et de lieux d’échanges entre générations. Ils ont tous deux déploré une « division générationnelle » plus fictive que réel, semée par certains dirigeants et grandes compagnies pour détourner l’attention des véritables urgences et trop souvent alimentée par les médias.


• Mercredi 26 mai : « Conjuguer actions environnementale et intergénérationnelle »

Cette table ronde animée par Étienne Berthold, professeur agrégé au Département de géographie et directeur de l’Institut Hydro-Québec en environnement, développement et société de l’Université Laval, réunissait quatre porteuses de projets.



Élyse Cardinal, présidente de La Récolte des Générations, Caroline Einish, coordonnatrice à la mobilisation communautaire, à la participation citoyenne et à la promotion des saines habitudes de vie pour la Nation naskapie de Kawawachikamach, Catherine Gaulin, coordonnatrice aux événements du comité Relève de Réseau Environnement, et Nadia Karina Ponce Morales, coordonnatrice à la Direction du développement durable de HEC Montréal, ont montré que la conjugaison entre environnement et intergénérationnel est possible. Elles ont souligné que ces projets favorisent l’apprentissage et la transmission de savoirs, créent du lien social et stimulent la créativité. Bien sûr, la pandémie a mis un frein à tous ces projets, mais le principal obstacle reste le manque de financement.

• Jeudi 27 mai : « Des condos et des pommes : cohabiter, se déplacer et se nourrir en 2040 »


Cet atelier de codesign prospectif animé par Caroline Cyr, accompagnatrice en design social et innovation pour Présâges, et Amélie-Myriam Plante, conseillère en aménagement du territoire et urbanisme pour Vivre en ville, a proposé aux participants d’imaginer ensemble, sans inhibition, un avenir à la fois durable et désirable, qui saurait rassembler les générations, autour de deux thématiques : « Cohabiter et se déplacer en 2040 » et « Se nourrir en 2040 ».


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×