Nouvelle de 19 h Une belle surprise pour Frédéric Brunet

Une belle surprise pour Frédéric Brunet

Le défenseur de l’Océanic fait partie des espoirs du prochain repêchage de la LNH

Une belle nouvelle attendait Frédéric Brunet, jeudi, lorsque la Centrale de recrutement de la LNH a dévoilé sa liste finale des espoirs en vue du repêchage de 2021 qui se tiendra les 23 et 24 juillet. 

Le défenseur de l’Océanic a vu son nom apparaitre pour la première fois sur cette liste, au rang no 214, soir en 7e ronde. « Sérieusement, je ne portais pas vraiment attention à ça. De voir mon nom sur la liste est une surprise et je suis bien fier de ça. J’étais content de la deuxième moitié de saison que j’ai connue », explique Brunet en entrevue avec le journal le soir, lorsque joint à la maison familiale de Gatineau. 



Des recruteurs des équipes de la LNH ont suivi avec attention son développement dans les derniers mois. Quelques-uns se sont davantage montrés intéressés et ont eu des discussions avec lui. Son entraineur Serge Beausoleil avait d’ailleurs mentionné dans les dernières semaines que les recruteurs s’informaient de plus en plus au sujet de son défenseur et de sa progression. 

Brunet a obtenu beaucoup de temps de jeu à sa première saison avec l’Océanic qui était dans un processus de reconstruction. « La première moitié en a été une d’adaptation. À 17 ans, comme défenseur, c’est difficile d’entrer dans la ligue et de jouer contre des bons joueurs talentueux. En deuxième moitié, j’ai commencé à être plus à l’aise sur la glace et avec la confiance de mon entraîneur, ça m’a aidé beaucoup », mentionne celui qui a été utilisé sur une base régulière face aux meilleurs attaquants de l’équipe adverse.  


Frédéric Brunet dans une action défensive face à Marc-Antoine Pépin, des Cataractes de Shawinigan lors des dernières séries. (Photo : Olivier Croteau / LHJMQ)

En 43 parties, saison et séries incluses, Brunet a compilé un dossier de 1-11-12. Il avait été un choix de 4e ronde (no 65) lors du repêchage de juin 2019.

Défenseur offensif



Les partisans ont pu découvrir un arrière aux belles qualités offensives. Il a notamment été utilisé régulièrement à la pointe sur le jeu de puissance. « Être défenseur offensif a pas mal toujours été ma marque de commerce. J’ai toujours été un joueur en mesure de contrôler le jeu sur l’avantage numérique et capable de créer des chances de marquer. »

Sa préparation en vue de la prochaine saison est amorcée. « Ce que je veux travailler dans les prochaines semaines, c’est améliorer ma force physique et ma puissance. À 6 pieds et 3 pouces, ma grandeur m’avantage beaucoup. Il me reste à mettre du muscle sur ma charpente pour être davantage capable de jouer contre les meilleurs joueurs adverses et me débrouiller encore plus pour passer à une autre étape un jour », raconte ce produit de la structure intégrée de l’Intrépide de Gatineau.


Frédéric est le fils de Michel Brunet qui a participé aux Jeux olympiques de Nagano, en 1998, dans l’épreuve de danse en patinage artistique.

En plus de Brunet, deux autres joueurs de l’Océanic, Zachary Bolduc et Tyson Hinds sont sur la liste des espoirs du prochain repêchage de la LNH.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×