Actualités Faits divers La SQ demande l’aide de la population pour faire avancer une enquête...

La SQ demande l’aide de la population pour faire avancer une enquête à Saint-Marcellin

La Sûreté du Québec demande l’aide du public afin de recueillir des informations pouvant permettre de faire avancer une enquête en cours en lien avec une série d’incendies criminels et autres méfaits s’étend déroulés dans la nuit du 26 au 27 mai à Saint-Marcellin.

« Un ou des individus se sont rendus dans une carrière de pierres située sur la route 234 à la limite des municipalités de Saint-Marcellin et de Saint-Gabriel-de-Rimouski où ils s’en sont pris à de la machinerie lourde et aux autres équipements qui s’y trouvaient. On parle de fenêtres fracassées sur des excavatrices et autres véhicules et des incendies qui ont été allumés dans des remorques qui contenaient divers équipements industriels », raconte le sergent de la SQ, Claude Doiron.



La SQ tente d’identifier le ou les auteurs de ces méfaits. (Photo courtoisie SQ)

Suivant un des incendies allumés, il y a eu une contamination importante du sol causé par le déversement de quelques centaines de litres de produit pétrolier qui se sont retrouvés dans l’environnement ce qui a emmené des techniciens d’Urgence Environnement à se rendre sur place afin de procéder à la décontamination des lieux.

La SQ tente d’identifier le ou les auteurs de ces méfaits. (Photo courtoisie SQ)

Des dommages importants


« On parle de dégâts qui se chiffrent en perte à quelques centaines de milliers de dollars incluant les couts reliés à la décontamination du secteur », précise le porte-parole policier.

Toute information pouvant permettre d’identifier les auteurs de ces gestes peut être communiquée de façon confidentielle à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.



La SQ tente d’identifier le ou les auteurs de ces méfaits. (Photo courtoisie SQ)

Identité dévoilée

Dans un autre dossier, la SQ dévoile l’identité de la victime de la collision mortelle survenue dimanche soir à Pointe-à-la-Croix entre une voiture et des orignaux. Ill s’agit de Lucien Grenier, 60 ans, de Pointe-à-la-Croix.



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×