Actualités Dernière heure Québec finance la relance de La Mitis avec une enveloppe de 5,12...

Québec finance la relance de La Mitis avec une enveloppe de 5,12 M$

La MRC de La Mitis annonce la signature d’une entente avec le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) qui permettra de soutenir la vitalisation des municipalités mitissiennes.

« L’entente, qui s’étale jusqu’en 2025, consiste en une enveloppe de 5 121 815 $, octroyée par le MAMH, qui servira à dynamiser La Mitis par le financement de projets visant l’amélioration durable de la qualité de vie de la population. L’entente de vitalisation de la MRC de La Mitis s’inscrit dans le volet Soutien à la vitalisation et à la coopération intermunicipale du Fonds régions et ruralité », précise un communiqué de la MRC.



Ce volet veut permettre au gouvernement du Québec de soutenir les MRC classées par l’Institut de la statistique du Québec comme ayant une faible vitalité économique, ce qui est le cas de La Mitis. L’Indice de vitalité économique est bâti à partir de trois indicateurs : le taux de travailleurs, le revenu et la croissance annuelle de la population.

Classement


Les municipalités et les MRC du Québec sont alors classées en cinq quintiles, allant de Q1 (les plus vitalisées) à Q5 (les moins vitalisées). Dans La Mitis, 11 des 16 municipalités font parties des quintiles 4 et 5.

Le conseil de la MRC de La Mitis se dit donc très sensible aux problématiques qui caractérisent le phénomène de dévitalisation du territoire, entre autres l’exode de sa population, son vieillissement, le taux de chômage et le niveau de vie, et accueille avec enthousiasme la signature de cette entente.



Élan

Pour le préfet de la MRC, Bruno Paradis, il est clair que « La Mitis a beaucoup de potentiel. On sent d’ailleurs depuis quelques années qu’elle est sur un bel élan avec la réalisation de plusieurs projets et l’ouverture de nouveaux commerces dynamiques. Le rôle de la MRC dans ce type de démarche en est donc un de leader : les élus et les intervenants de la MRC doivent canaliser cette énergie pour mobiliser les acteurs du milieu et la population dans ce grand projet. Le comité de vitalisation va nous permettre de jouer ce rôle et en fin de compte, ce sont les gens de La Mitis qui seront les grands gagnants : davantage de personnes en emploi, de meilleurs revenus, une population en croissance et des milieux de vie attractifs ».


Bruno Paradis (Photo: archives)

Comité de vitalisation

Afin d’assurer la mise en œuvre de l’entente, tel que requis par le MAMH, les membres du conseil de la MRC de La Mitis ont mis sur pied un comité de vitalisation, puis ils ont adopté un cadre de vitalisation avec trois axes prioritaires :

1. Favoriser la mobilisation et la concertation des milieux;

2. Développer et promouvoir le potentiel attractif de La Mitis et assurer une gestion responsable de ses ressources;

3. Assurer la vitalité des milieux de vie.

À partir de maintenant, les organismes qui souhaitent déposer des projets peuvent aller consulter le cadre de vitalisation disponible à lamitis.ca/vitalisation.

« Par les ententes de vitalisation, notre gouvernement contribue financièrement à dynamiser le Québec. Les actions posées dans le cadre de celle-ci permettront à la MRC de La Mitis d’être plus attrayante et d’améliorer la qualité de vie des citoyennes et des citoyens. Les retombées positives rejailliront également sur l’ensemble de la région », a mentionné Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation.

La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest. (Photo Facebook)


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×