Nouvelle de 19 h Deux Mitissiennes et une Rimouskoise honorées par l’ITA

Deux Mitissiennes et une Rimouskoise honorées par l’ITA

L’Institut de technologie agroalimentaire (ITA) a souligné le talent, l’engagement et la réussite des étudiants du campus de La Pocatière, dont deux Mitissiennes et une Rimouskoise, à l’occasion du 21e Gala de l’excellence qui a eu lieu le jeudi 3 juin dernier.

Rosalie Smith, de Sainte-Flavie, étudiante de 1re année, a reçu un prix de 500 $ de l’Association générale des étudiants de l’ITA, campus de La Pocatière. Elle s’est démarquée par son intégration dans le programme Gestion et technologies d’entreprise agricole.



Sarah Morissette (Photo courtoisie ITA)

Sarah Morissette, de Sainte-Luce, a reçu un prix de 500 $ de L’Association des anciennes et des anciens de l’ITA, campus de La Pocatière, pour la meilleure performance scolaire parmi les étudiants de 1re année en Techniques équines. Fanny Ouellet, de Rimouski, étudiante de 3e année en Techniques équines, a reçu un prix de 500 $ de Financement agricole Canada pour avoir démontré enthousiasme et passion envers l’industrie.

Au cours de la soirée, 103 étudiants de toutes les régions du Québec ont été mis en nomination pour un ou plusieurs prix. « L’industrie bioalimentaire québécoise a besoin d’une relève de qualité, compétente et motivée. Ce gala est une occasion de souligner le travail exemplaire de plusieurs étudiants de l’Institut. La formation et le savoir-faire acquis à l’ITA leur permettront de jouer un rôle important en contribuant au développement économique de notre société. Je remercie les partenaires qui ont soutenu financièrement ce gala. Leur appui témoigne concrètement de l’importance qu’ils accordent à la relève de demain », déclare le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne.


Fanny Ouellet (Photo courtoisie ITA)

En formule virtuelle

Cette activité marquante était présentée pour la deuxième fois dans une formule virtuelle. « Malgré le contexte actuel engendré par la COVID-19, il était important pour l’ITA de souligner le mérite des étudiants qui se sont distingués au cours de la dernière année scolaire. Plus que jamais, l’Institut est fier de former une main-d’œuvre qui pourra prêter main-forte aux entreprises bioalimentaires et qui contribuera au développement futur du secteur et de l’économie québécoise », indique la sous-ministre adjointe à la formation bioalimentaire et responsable de l’ITA, Louise Leblanc.



Mylène Bourque et Simon Michaud, respectivement diplômés en 2002 et 2001 en Gestion et exploitation d’entreprise agricole, agissaient comme présidents d’honneur du Gala de l’excellence. (Photo courtoisie Jeunes agriculteurs d’élite, section Québec)

Mylène Bourque et Simon Michaud, tous deux diplômés de l’Institut en Gestion et exploitation d’entreprise agricole, agissaient comme présidents d’honneur de la soirée. Mme Bourque est diplômée du campus de Saint-Hyacinthe (2002), alors que M. Michaud est diplômé du campus de La Pocatière (2001). Ils exploitent ensemble la Ferme Régika, située à Kamouraska. Grâce à leur excellente gestion et à la croissance de leur production, ils ont mérité les honneurs en 2019 au concours des Jeunes agriculteurs d’élite Canada, section Québec, et remporté la grande finale à l’échelle nationale.

55 prix et bourses


La tenue du Gala de l’excellence du campus de La Pocatière a été possible grâce à la générosité de nombreux partenaires issus de tous les secteurs de l’industrie agroalimentaire. Près de 55 prix et bourses ont été remis en leur nom, représentant une somme totale de 26 250$. L’Institut tient à remercier sincèrement tous les partenaires de ce gala.

Treize lauréats proviennent du Bas-Saint-Laurent. Il s’agit de Corinne Michaud, de Kamouraska, Ahi Gaston Beble et Loïc Marboeuf, de La Pocatière, Angélie Ouellet, de Saint-André-de-Kamouraska, Lysanne Dubé, de Sainte-Anne-de-La Pocatière, Mélanie Lapointe, de Saint-Léon-le-Grand, Rosalie Smith, de Sainte-Flavie, Sarah Morissette, de Sainte-Luce, Fanny Ouellet, de Rimouski, Catherine Michaud, de Saint-Arsène, Rosalie Beaulieu, de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup, Louanne Marquis, de Saint-Louis du Ha! Ha! et Marilou Murray, de Témiscouata-sur-le-Lac. 

Rappelons que l’ITA est un établissement d’enseignement collégial offrant sept programmes de formation technique liés aux activités agricoles, horticoles, agroenvironnementales, équines et alimentaires, ainsi qu’un service de formation continue dans ces secteurs d’activité. Pour plus d’information sur cet établissement, on peut visiter le site Internet www.ita.qc.ca.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×