Nouvelle de 19 h > La ministre Caroline Proulx sensible au Vieux-Théâtre
Nouvelle de 19 h

La ministre Caroline Proulx sensible au Vieux-Théâtre

La ministre Caroline Proulx. (Photo Alexandre D’Astous -Journal Le Soir)

De passage au Vieux-Théâtre de Saint-Fabien ce mardi en fin de journée dans le cadre d’une tournée de trois jours dans la région, la ministre du Tourisme et ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, Caroline Proulx, s’est montrée sensible aux besoins de la salle de diffusion de spectacles.

Même si elle n’avait pas d’annonce d’engagement financier du gouvernement du Québec à faire, Mme Proulx a expliqué ne pas s’être arrêtée en passant. « Je ne suis pas venue ici juste en passant. C’est un dossier qui est très cher à ma collègue à la Culture, Nathalie Roy. Vous savez on travaille fort dans des dossiers et ça ne paraît pas dans les médias, tous les efforts qu’on consent à certains dossiers. Je vais laisser le privilège à ma collègue de faire les annonces qu’elle aura à faire pour le théâtre ici. Ça me fait plaisir de rencontrer les opérateurs du théâtre et évidemment le frère de Colombe St-Pierre (Alexandre, directeur du Vieux-Théâtre) ça joute une dose d’amour. Colombe St-Pierre, c’est un porte-étendard. C’est une grande fierté que vous avez à Rimouski et qui s’exporte partout au Québec. Elle représente un actif important pour la région de Rimouski », mentionne-t-elle.

Maison Marie-Élisabeth_233 000
Le Vieux-Théâtre de Saint-Fabien. (Photo Alexandre D’Astous – Journal Le Soir)

Rencontre des élus et annonces

« Nous avons fait plusieurs annonces depuis deux jours. C’est une visite conjointe de la ministre du Tourisme et de la ministre responsable de la région. C’est important pour moi de rencontrer les acteurs du milieu touristique, mais aussi de rencontrer les membres de la Table des élus du Bas-Saint-Laurent. J’ai pu rencontrer les élus pour la première fois en présentiel depuis ma nomination comme ministre responsable de la région. J’ai rencontré des entrepreneurs, des maires et des élus cet après-midi. Ce fut hyperconstructif. De très agréables rencontres. Nous avons poursuivi nos discussions sur les enjeux dont on parle depuis un mois et demi », indique la ministre Proulx.

Traverse Rimouski/Forestville

Les discussions ont notamment porté sur la Traverse Rimouski-Forestville. « Il faut comprendre que c’est M. Journault qui a pris la décision de ne pas opérer cet été. Le ministère de l’Économie et de l’Innovation a invité les équipes de M. Journault afin de voir s’il n’y aurait pas des programmes qui pourraient répondre aux demandes de M. Journault. Du côté du ministre des Transports, M. Bonnardel, on a en train de regarder s’il n’y a pas des programmes qui pourraient être mis en place et qui pourraient peut-être répondre aux demandes de M. Journault », commente la ministre.

Prolongement de la 20

Un autre dossier majeur pour la région, la remise du prolongement de l’autoroute 20 entre Trois-Pistoles et Bic a été abordé dans le Plan québécois des infrastructures (PQI). « Le premier ministre a été très clair sur ses intentions de remettre le projet dans le PQI », déclare la ministre Proulx.

La Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk a procédé ce matin à l’inauguration du projet de valorisation de l’identité wolastoqey au parc côtier Kiskotuk. (Photo courtoisie)

Inauguration au parc côtier Kiskotuk

La Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk a procédé ce matin à l’inauguration du projet de valorisation de l’identité wolastoqey au parc côtier Kiskotuk. La Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk travaille depuis sa réunification à se réapproprier son identité culturelle. Le projet de valorisation de l’identité wolsatoqey permettra de faire rayonner la Première Nation dans son milieu, de la faire connaître des résidents du Bas-Saint-Laurent, mais aussi des visiteurs de l’extérieur qui explorent le parc côtier Kiskotuk chaque année.

Le chef de la Première Nation, Jacques Tremblay. (Photo courtoisie)

Le projet comprend l’ajout de nouvelles infrastructures d’accueil wolastoqey telles que l’agoa, une aire de feu couverte, un shaputuan et des wigwams. Il comprend le développement d’activités d’interprétation, dont des soirées de contes et légendes traditionnels wolastoqey qui seront diffusées dès cet été.

Du soutien pour 22 entreprises hôtelières

Ce mardi matin à Rivière-du-Loup, la ministre Caroline Proulx a confirmé une aide financière de 42 428 921 $à 22 entreprises hôtelières situées dans plusieurs régions du Québec pour les soutenir dans 25 projets de rénovation ou d’amélioration de leurs équipements et de leurs infrastructures.

« Aujourd’hui, notre gouvernement et le secteur hôtelier lancent un message commun : la relance se prépare dès maintenant et, ensemble, nous agissons pour que celle-ci soit à la hauteur de nos ambitions pour le Québec. Au cours de cette dernière année chargée de défis, notre gouvernement s’est engagé à accompagner l’industrie touristique au travers de la crise. S’ajoutant à d’autres mesures d’aide en place, le Fonds contribue à préserver et augmenter la capacité d’accueil si essentielle à la vitalité et à l’attractivité de la destination, tout répondant au besoin exprimé de soutien pour l’amélioration de la qualité de l’expérience. Je suis donc très heureuse que nos gestionnaires d’établissements hôteliers aient profité du soutien mis en place pour investir dans leurs établissements afin d’entamer la relance avec des propositions encore plus emballantes. Je félicite tous ces entrepreneurs touristiques porteurs de vision qui contribuent à la vitalité économique et touristique de nos régions », déclare la ministre Proulx.

Importante annonce mercredi matin à Rimouski

La ministre Caroline Proulx terminera son passage au Bas-Saint-Laurent mercredi. Elle fera une annonce importante portant sur un nouveau programme d’aide à la relance de l’industrie touristique québécoise lors d’une conférence de presse à 9 h à l’Hôtel Rimouski. À 12 h 30, participera à l’inauguration du nouveau garage municipal d’Amqui.

Facebook Twitter Reddit