Nouvelle de 18 h L’Hôtel Le Saint-Germain reçoit trois-quarts de M$ pour ses travaux

L’Hôtel Le Saint-Germain reçoit trois-quarts de M$ pour ses travaux

L’Hôtel Le Saint-Germain, du 126 rue Vimy, au centre-ville de Rimouski, est au nombre des 22 établissements hôteliers et touristiques du Québec qui profitent d’une aide financière sous forme de prêt de Québec pour des travaux de rénovation.

La ministre du Tourisme, Caroline Proulx, a annoncé aujourd’hui, au nom du gouvernement du Québec, une aide financière de 42 428 921 $ à 22 entreprises hôtelières situées dans plusieurs régions du Québec pour les soutenir dans 24 projets de rénovation ou d’amélioration de leurs équipements et de leurs infrastructures.



Les Entreprise Dumais, gestionnaire de l’Hôtel, reçoit 720 000 $, pour la rénovation de l’établissement, des aires communes et de l’extérieur de l’immeuble. Il s’agit de la première phase d’un projet plus ambitieux.

« La phase actuelle est un investissement majeur qui vise à donner le prestige auquel on aspire pour notre hôtel. Il a déjà un certain prestige au plan international. Nos prix le démontrent. On a des chambres de qualité internationale, mais la réception est toute petite et ressemble davantage à un bureau pour desservir les clients. Là, on va passer dans les ligues majeures. Nous aurons une réception de 2 500 pieds carrés », confirmait récemment le directeur général et copropriétaire de l’entreprise, Adam Dumais.


L’entreprise souhaite être plus visible. (Photo: Ville de Rimouski)

Accueil

C’est sur l’accueil et la visibilité que porte la première phase de travaux. Lors de son ouverture, il y a quelques années, l’établissement était discret. Il comptait cinq chambres et en compte maintenant 25. Si le projet de développement se poursuit, on pourrait atteindre les 60 ou 70 chambres. Il emploie 18 personnes.



« Ce soutien de taille participera concrètement à la compétitivité de la destination, le tout dans une perspective de relance vigoureuse de l’industrie touristique », précise un communiqué gouvernemental.

« Cette contribution financière sous forme de prêt est versée dans le cadre du Programme d’appui au développement des attraits touristiques (PADAT), volet 2 ‒ Fonds de financement pour les établissements hôteliers, un programme mis en place en juin 2020 dans le cadre du Plan de relance touristique lancé par la ministre du Tourisme », ajoute-t-on.


Une chambre de l’hôtel. (Photo: archives)

Relance

« Aujourd’hui, notre gouvernement et le secteur hôtelier lancent un message commun : la relance se prépare dès maintenant et, ensemble, nous agissons pour que celle-ci soit à la hauteur de nos ambitions pour le Québec. Au cours de cette dernière année chargée de défis, notre gouvernement s’est engagé à accompagner l’industrie touristique au travers de la crise », affirme la ministre responsable du Bas-Saint-Laurent et ministre du Tourisme, Caroline Proulx.

« S’ajoutant à d’autres mesures d’aide en place, le Fonds contribue à préserver et augmenter la capacité d’accueil si essentielle à la vitalité et à l’attractivité de la destination, tout répondant au besoin exprimé de soutien pour l’amélioration de la qualité de l’expérience. Je suis donc très heureuse que nos gestionnaires d’établissements hôteliers aient profité du soutien mis en place pour investir dans leurs établissements afin d’entamer la relance avec des propositions encore plus emballantes. Je félicite tous ces entrepreneurs touristiques porteurs de vision qui contribuent à la vitalité économique et touristique de nos régions », poursuit-elle.

L’aide financière se répartit comme suit :


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×