Nouvelle de 17 h C’est l’heure d’honorer Michel Tremblay, Charles Albert, Gonzague Drapeau et tous les...

C’est l’heure d’honorer Michel Tremblay, Charles Albert, Gonzague Drapeau et tous les autres!

Le conseil municipal et la Ville de Rimouski rappellent que c’est le temps où jamais de rendre un hommage posthume aux hommes d’affaires Charles Albert et Gonzague Drapeau et un hommage de son vivant à l’ex-maire, Michel Tremblay, entre autres.

Ces noms sont ceux dont on a le plus entendu parler ces dernières années comme nécessitant une reconnaissance significative de la part de la communauté rimouskoise. Le nom du médecin Jean-François Dorval, décédé en 2013, nous vient aussi en tête, ainsi que celui de la pharmacienne Diane Lepage, également décédée cette année-là.



Au sujet de monsieur Drapeau, la Ville lui a déjà, récemment, rendu hommage en désignant un parc à son nom, mais il demeure éligible à la nouvelle démarche de reconnaissance dont il est ici question. On pourrait également penser à la politicienne Suzanne Tremblay, de même qu’à bien d’autres qu’il serait fastidieux d’énumérer. Quoi qu’il en soit, la Ville donne le feu vert à ce type d’hommages et à d’autres avec sa nouvelle Politique de reconnaissance citoyenne.

Gonzague Drapeau (Photo : courtoisie)

Quatre catégories


Les membres du conseil municipal invitent la population à soumettre des candidatures aux titres honorifiques qui seront décernés. 

« Les distinctions de la reconnaissance citoyenne seront décernées afin de mettre en lumière l’engagement des femmes et des hommes de différents univers qui ont contribué au développement et au rayonnement de Rimouski. Par leurs actions et leur détermination, ces personnes ont façonné notre milieu de vie; ils ont contribué à sa notoriété et s’inscrivent parmi les acteurs de changement. C’est dans ce contexte que nous invitons la population à nous soumettre des propositions et à nous faire découvrir ces personnalités marquantes », précise le maire, Marc Parent.



La Politique de reconnaissance citoyenne viendra décerner des distinctions dans quatre grandes catégories :

-Citoyen ou Citoyenne d’honneur;


-Grand Rimouskois ou Grande Rimouskoise;

-Ambassadeur ou Ambassadrice;

– Espoir.

Charles Albert

À propos de Charles Albert, homme d’affaires et philanthrope décédé en 2018, rappelons la démarche entreprise par des citoyens et sportifs bien connus, Michel Francoeur et Normand Brisson qui souhaitent que le complexe sportif Guillaume-Leblanc soit rebaptisé en son nom.

Interrogé à ce sujet aujourdhui, le maire Parent invite les personnes qui veulent rendre hommage à monsieur Albert à penser d’abord à l’attribution d’un titre de Grand Rimouskois, par exemple.

« Pour le moment, le lancement de la campagne visant à soumettre la candidature des Rimouskois s’étant démarqués et pour lesquels,  en septembre, seront décernés les reconnaissances des Citoyens d’Honneurs, Grands Rimouskois, Ambassadeurs ainsi qu’Espoirs, m’apparaît une très belle occasion de soumettre la candidature de Charles », affirme monsieur Parent.

Charles Albert (capture d’écran vidéo YouTube)

Michel Tremblay

Tout comme messieurs Francoeur et Brisson pour monsieur Albert, de bons amis de celui qui a été maire de Rimouski de 1998 à 2005, Bertrand Potvin et Luc Pichette, ont demandé récemment qu’il soit reconnu de son vivant.

« C’est un bâtisseur qui a propulsé Rimouski vers de nouveaux sommets, au début des années 2000. Il mérite une reconnaissance de son vivant. On fait trop souvent l’erreur d’attendre que les gens soient morts pour obtenir un hommage bien mérité. Michel est mon ami depuis toujours. C’est un pince-sans-rire. Il est tellement d’agréable compagnie et c’est un homme très intègre », disait Bertrand Potvin.

 « C’est une amitié vieille de plus de 30 ans. Un moment donné, je le connaissais vaguement et nous sommes devenus de meilleures connaissances à la suite d’un voyage de pêche. On était plusieurs, sept ou huit. On jouait aux cartes avec d’autres Rimouskois, dont Henri Martin, Bertrand Potvin, Alain Hébert et Carol Roy. Après les cartes et la pêche, Michel m’a appelé pour me dire qu’on devrait jouer aux cartes plus souvent avec ce groupe de six et que chacun devrait accueillir le groupe à tour de rôle pour des soirées de cartes. J’ai embarqué avec les autres et ça fait quelque 35 ans que ça dure, même si, évidemment, on a fait une pause à cause de la pandémie », se souvient monsieur Pichette.

Michel Tremblay -Photo: archives-Pierre Michaud

Détails

Plus en détails, ces distinctions seront remises à des personnes de tout âge et à des individus, des organismes ou des regroupements de citoyens. La reconnaissance citoyenne peut être décernée à titre posthume et reconnaître l’engagement de personnes décédées.

La population est invitée à soumettre des candidatures d’ici le 1er août en complétant le formulaire électronique ou en se procurant une version imprimée disponible au comptoir d’accueil de l’hôtel de ville.

 Les candidatures soumises seront analysées par un comité formé de représentants issus de différents domaines d’activités dont les sports et les loisirs, la culture, l’économie, l’éducation, le milieu sociocommunautaire et l’histoire.

Les récipiendaires seront connus lors de la cérémonie officielle de reconnaissance citoyenne prévue en septembre prochain.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×