Nouvelle de 17 h La Médaille de l’Assemblée nationale en cadeau de fête pour Henri-Paul Pineau

La Médaille de l’Assemblée nationale en cadeau de fête pour Henri-Paul Pineau

Le fondateur du Club de golf Les Saules de Rimouski, Henri-Paul Pineau, célèbre aujourd’hui son 96e anniversaire, deux jours après avoir reçu la Médaille de l’Assemblée nationale des mains du député de Rimouski, Harold LeBel.

Cet hommage important est aussi dédié à sa regrettée conjointe, Gisèle Lavoie.



Madame Lavoie et monsieur Pineau sont reconnus pour avoir fondé le Club de golf Les Saules, qui célébrera ses 50 ans en 2022, dans le quartier Sacré-Cœur à Rimouski, ce qui a contribué à démocratiser ce sport dans la région.

D’ailleurs, la nouvelle touche particulièrement l’auteur de ces lignes qui y a fait ses débuts à l’âge de 11 ans et se remémore avec un sourire le premier chalet en bois rond, les délicieux sandwiches de Gisèle et les précieux conseils d’Henri-Paul, nous rappelant que ce jeu très difficile à maîtriser devait demeurer un jeu.


Dévoués

« Ça prenait des visionnaires comme Gisèle et Henri-Paul pour décider de transformer leurs terres agricoles en parcours de golf. Tous les deux s’y sont dévoués corps et âme, monsieur Pineau entreprenant le défrichage et l’irrigation, madame Lavoie laissant sa carrière en enseignement pour assumer l’administration de l’entreprise. Un couple de passionnés comme on en rencontre rarement », s’émerveille monsieur LeBel.



Ajoutons que plusieurs membres de la famille y on travaillé, dont Suzanne et Pierre.

Au plus fort des activités sous le règne Pineau-Lavoie, dans les années 1990, le Club Les Saules restait le seul à offrir 36 trous à l’Est de Québec, soit un parcours de 18 trous et un de neuf trous. En plus des parcours, on y retrouvait un terrain d’exercice. Ils ont également agrandi trois fois le chalet et reçu maintes distinctions, tout cela, sans financement public.


Vente

Après trois décennies bien remplies, Henri-Paul Pineau a cédé les rênes du Club à un groupe d’hommes d’affaires, dont Éric Saint-Pierre, Gaston Gendreau, Gérald Albert, Serge Vallée, et Jean-Guy Laporte, en 2004. Ce groupe dynamique a vu à faire fructifier l’héritage des Lavoie-Pineau.

« Des gens comme Henri-Paul Pineau marquent des générations de concitoyennes et de concitoyens, puisqu’ils se donnent à leur rêve sans compter. Monsieur Pineau et sa femme, Gisèle Lavoie, constituent des exemples qui méritent les honneurs que je leur remets aujourd’hui. Merci d’avoir su inspirer de nombreux entrepreneurs avec un projet qui a laissé une trace positive dans notre milieu », conclut Harold LeBel.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×