Nouvelle de 18 h Vieux Théâtre : la machine est en route pour un projet de...

Vieux Théâtre : la machine est en route pour un projet de 4 M$

Aboutissement de neuf ans de travail

Le directeur général du Vieux Théâtre de Saint-Fabien, Alexandre Saint-Pierre, se réjouit de l’annonce d’une subvention de 1,6 M$ pour la rénovation de son institution culturelle, aujourd’hui, mais avoue aussi son soulagement après avoir travaillé sur ce dossier au cours des neuf dernières années.

« C’est un peu comme si on m’enlevait un fardeau sur les épaules. Ce fut un dossier très prenant. Ça fait depuis que je travaille au Vieux Théâtre et depuis que j’en ai été nommé le directeur général (2012) qu’on s’y consacre. Ça a été une grosse partie de mon travail depuis que je suis à la direction. J’ai d’ailleurs été embauché en partie pour mener ce projet à sa conclusion. On a tellement développé, en plus. On a une croissance fulgurante et on est reconnu par nos pairs partout au Québec, alors la salle, elle inspire d’autres diffuseurs. Les travaux sont maintenant nécessaires pour répondre à ce rayonnement », estime monsieur Saint-Pierre.



Le Vieux Théâtre va conserver son cachet malgré la modernisation de ses installations. (Photo: courtoisie)

Confiant

« Ce n’est pas tout à fait conclu, mais la subvention du provincial d’aujourd’hui, c’est la tape dans le dos qu’on attendait. Tout le monde est au courant du projet et sait qu’au moment où le provincial embarque, le fédéral va suivre. Avec 40% du financement, c’est le provincial qui bloquait tout le reste. On est vraiment content. Pour nous, c’est la possibilité d’avancer dans le dossier. Sur notre projet de 4 M$, le fédéral doit verser 50% du projet à partir du programme pour la rénovation des espaces culturels. L’autre 10% sera fourni par le milieu, mais cet aspect ne suscite aucune inquiétude. »


« On a fait différentes activités et collectes de fonds. On a aussi la chance d’avoir une Municipalité pour laquelle le Vieux Théâtre a toujours été important. Ce ne sera pas un problème de compléter la part de 10%. Il y a même eu, au conseil municipal, une résolution selon laquelle la Municipalité pourrait participer au projet jusqu’à 400 000 $. Pour une communauté de 1 500 habitants, c’est quelque chose! », ajoute monsieur Saint-Pierre.

Quelques bancs seront retirés pour offrir plus d’espace aux spectateurs. (Photo: courtoisie)

Échéancier



« On est retourné en appel d’offres l’an dernier pour les architectes et les ingénieurs, parce qu’on voulait inciter le gouvernement à faire une annonce. On avait affirmé que dès la subvention du provincial, on amorcerait le projet. Aujourd’hui, on a relancé les professionnels (architecte, ingénieur et scénographe) qui avaient été sélectionnés. Ils sont toujours intéressés. On se met en route pour les plans et devis et on se donne de quatre à six mois pour évaluer plus précisément les coûts, car nos estimations remontent à avant la crise sanitaire », explique le directeur du Vieux Théâtre.

« Nous craignons d’avoir des surprises, même si on espère ne pas en avoir. On se donne quelques mois pour faire d’autres représentations politiques. L’idéal serait que le fédéral fasse son annonce au printemps. Ça nous permettrait d’aller en appels d’offres pour l’entrepreneur en construction au printemps et de commencer les travaux à l’automne 2022. On ne tient pas absolument à être dans la programmation 2021, pourvu qu’on soit dans celle de 2022 », précise-t-il également.


Mise aux normes

« On vise une mise aux normes complète de nos installations : isolation, sécurité, loges, accessibilité, améliorations et équipements techniques. Il y aura un petit agrandissement. Ce ne sera pas la grosse affaire, mais c’est pour se moderniser et se doter de bureaux et d’une billetterie. Ce serait surtout concentré dans un édifice qui sera érigé près de l’enveloppe du théâtre. On ne toucherait pas beaucoup au bâtiment actuel. On veut garder son aspect, mais on veut accentuer les retombées touristiques en ajoutant une terrasse à l’arrière. On est un diffuseur estival et on ne profitait pas de l’extérieur. On voulait corriger ça, donner une chance aux gens qui sont en vacances d’arriver un peu plus tôt », mentionne aussi Alexandre Saint-Pierre.

Notons par ailleurs que quelques-uns des 237 sièges seront retirés pour assurer plus de confort aux spectateurs pour le ramener à 220 environ. « On veut une salle où l’expérience sera plus importante que la rentabilité. »

Prochains spectacles

Voici les spectacles à venir dans les prochaines semaines:

– Klô Pelgag 8 juillet (Complet)

– Dans l’Shed 16 juillet

– Maude Audet 23 juillet

– Cabaret Pirate 31 juillet


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×