guycaron
Nouvelle de 19 h > La problématique des stationnements alternatifs pour véhicules récréatifs
Nouvelle de 19 h

La problématique des stationnements alternatifs pour véhicules récréatifs

Le stationnement alternatif pour véhicules récréatifs de Pointe-au-Père (photo courtoisie: Marc-André Lafond)

La Ville de Rimouski a instauré le 15 juin dernier, des « stationnements alternatifs de dépannage » pour véhicules récréatifs, accessibles gratuitement pour une durée de 24 heures pour « les visiteurs qui n’auraient pas réussi à faire une réservation dans un camping de la région ».

Les stationnements alternatifs de dépannage comportent une liste de règlement à respecter lorsque l’endroit est utilisé, une liste communément appelée « le guide de bonne conduite » qui stipule entre autres qu’il est interdit d’installer une tente sur le site, de faire des feux ou de se livrer à des activités commerciales.

Adapté aux « vanlifers »

Dimanche, le 27 juin dernier, les « vanlifers » Fabienne et Alain venait tout juste d’arriver au stationnement de la rue Dumoulin. Le couple de jeunes retraités a vendu leur maison il y a moins d’un an pour vivre à temps plein dans leur van, qu’ils ont aménagé à la main, afin qu’il réponde à leurs besoins.

Plusieurs raisons les incitent à se servir des nouveaux espaces mis à disposition pour les véhicules récréatifs, notamment le fait qu’en ayant pris la décision de vivre dans leur van, leur souhait était de se défaire de la sédentarité.

De plus, devoir changer d’emplacement au bout de 24 heures leur convient puisqu’ils souhaitent voir du paysage et être en mesure de faire le tour de tous les beaux endroits. En réalité, leur mode de vie même concorde avec les stationnements alternatifs. Ils estiment avoir tout ce dont ils ont besoin dans leur véhicule et que de pouvoir se déplacer souvent leur apporte un sentiment de liberté dont ils ont besoin.

S’ils se sont installés au stationnement de la rue Dumoulin, après s’être arrêté au stationnement du quai de Pointe-au-Père c’était parce que l’application iOverlander leur avait indiqué l’emplacement.

Du côté des visiteurs

Une famille en provenance de la Beauce s’est quant à elle trouvée sur les quais de Pointe-au-Père après avoir consulté le site internet du site historique maritime de la Pointe-au-Père. Étant donné qu’il s’agissait de leur première venue à Rimouski, les attraits à la fois touristiques et maritimes de l’endroit ont mené la famille à s’installer au stationnement alternatif du site historique maritime, probablement l’un des plus populaires en ville. S’ils ont choisi de ne pas plutôt s’installer dans un camping, c’est parce qu’ils sont seulement de passage à Rimouski, alors un stationnement gratuit, au bord de l’eau, pour une durée de 24 heures s’accorde bien avec leurs besoins. Karenne Maheux, l’une des membres de la famille explique cependant que si leur arrêt avait été plus long, qu’ils auraient alors opté pour un camping.

Du côté des propriétaires de campings

Des emplacements de stationnements gratuits pour les véhicules récréatifs ne constituent pas une nouvelle qui réjouit tout le monde. Michel Chicoine, le propriétaire du Camping Rimouski et du Motel de l’Anse dénonce l’implantation de ces nouveaux stationnements alternatifs. S’il considère qu’il peut s’agir d’une bonne initiative dans la mesure où elle est correctement réglementée, il estime que ce genre de système ne devrait être en vigueur que de la mi-juillet à la mi-août, soit lorsque les campings de la région sont déjà complets et que les visiteurs n’ont pas d’autres alternatives.

Il déplore le fait que personne ne l’a contacté afin de savoir s’il restait de la place dans son établissement et que même s’il existe une ligne de conduite à suivre pour les occupants des stationnements, qu’il demeure sceptique quant à son efficacité. Il déplore également le fait que sa ville d’origine, Granby, est beaucoup plus stricte quant aux permissions de stationnement, accordées aux véhicules récréatifs, tandis qu’à Rimouski, il peut en croiser plusieurs au stationnement du Walmart, alors qu’il lui reste de la place à son camping.

Facebook Twitter Reddit