Nouvelle de 18 h Quelque 10 M$ de travaux en cours jusqu’à l’automne

Quelque 10 M$ de travaux en cours jusqu’à l’automne

Pour l’eau et la voirie, à Saint-Donat

La circulation automobile se fait un peu plus lente dans la municipalité de Saint-Donat-de-Rimouski, dans La Mitis, où des travaux de voirie majeurs sont en cours.

Ce sera encore le cas jusqu’à la fin de septembre, mais il faut ce qu’il faut, puisque ces perturbations de la circulation permettront de réaliser des projets importants.



Depuis quelques semaines, des travaux ont été entrepris pour rénover le système d’approvisionnement en eau potable, dans la grande côte qui mène vers le Parc du Mont-Comi. Les travaux consistent à aménager des bassins à mi-chemin de ladite côte afin de profiter de la gravité pour améliorer la fiabilité du réseau et la pression.

Des feux d’attente permettent le circulation en alternance. (Photo: journallesoir.ca, Pierre Michaud)

Système à jour


« Saint-Donat est une municipalité qui accueille de jeunes familles et on avait besoin d’avoir une eau potable de qualité, car nous étions dans la nécessité de faire bouillir notre eau régulièrement, ces dernières années. C’était un dossier majeur à conclure avant la fin de notre mandat. L’eau était suffisante, mais c’est la qualité qui faisait défaut, entre autres parce que notre puits est à ciel ouvert. Là, on aura un système vraiment à jour », commente le maire, André Lechasseur.

« Il y aura une station de pompage et une station de traitement, en bas de la côte, à la sortie de la partie centrale du village. Les bassins situés dans la côte auront un réservoir de 525 mètres cubes. Cela constitue une réserve d’eau potable bonne pour quatre ou cinq jours. En plus d’améliorer la pression, cela permettra de rendre plus efficaces les bornes-fontaines situées dans le village. Elles manquent de pression pour combattre un éventuel incendie. Le réseau passait par la rue Neigette qui va maintenant se retrouver en bout de réseau. Elle va plutôt arriver par le puits. Les réservoirs permettent aussi de réduire l’usage des pompes de 24 à huit heures par jour », précise aussi monsieur Lechasseur.



Nouvelles résidences

La capacité du réseau est aussi suffisamment améliorée pour répondre à une demande en croissance pour l’implantation de nouvelles résidences. « À l’intérieur du périmètre urbain, l’objectif est d’implanter une dizaine de nouvelles résidences. On a de la place dans le village. On a une bonne école et de bons services. »


Le projet en eau potable est de 5,7 M$. La Municipalité en assume une part d’environ 1 M$, financée sur 20 ans.

Les bassins sont aménagés dans la grande côte de la route 298. (Photo: joiurnallesoir.ca, Pierre Michaud)

Autres projets

Après les travaux d’approvisionnement en eau potable viendra un projet de 3,3 M$ de réfection de la rue Bérubé et de la route du rang 6. « C’est un gros projet aussi qui s’étalera sur 6,6 km. Le contrat est confié à Eurovia (anciennement Groupe Lechasseur). On se rendra aux limites de Sainte-Angèle », note le maire Lechasseur.

« Un troisième projet s’ajoute avec le ministère des Transports pour la réfection de la route 298. On va défaire l’asphalte au complet et tout le resurfaçage sera effectué bientôt également. C’est un projet de 2 M$ », poursuit André Lechasseur.

Par ailleurs, la Municipalité entend conclure un investissement de 250 000 $ pour la réfection de la patinoire extérieure.

Nouveau mandat

Le maire Lechasseur confirme par ailleurs qu’il sollicitera un nouveau mandat en novembre prochain.

« La formation du personnel et l’indépendance de nos employés seront des priorités, car la main-d’œuvre est rare. Nous ferons en sorte que nos employés sur le terrain soient polyvalents et même chose sur le plan administratif », indique-t-il.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×