Chroniques Les écrivains de chez-nous Le monde imaginaire de Gérald Tremblay

Le monde imaginaire de Gérald Tremblay

Ce mois-ci la chronique Porte ouverte sur les mots a le plaisir de présenter un autre auteur de la région de la Matanie, en la personne de Gérald Tremblay, de Saint-Léandre.

Il a six volumes à son actif. Vous aimez les romans, les nouvelles, les poèmes, les contes? Vous serez bien servi par cet auteur. En 2015, il fut récipiendaire du prix Bertrand-B Leblanc pour son livre « Ekkian, le bossu des collines Chic-Chocs » où les personnages habitent les territoires mythiques tout près de chez nous.



De plus, il fut finaliste pour le prix Jovette-Bernier du Salon du livre de Rimouski en 2015.

Il a écrit de nombreux articles dans le journal « Le Mouton Noir » sur le thème des droits des personnes du troisième âge, des coûts de la santé et du rôle très important des organismes communautaires.


Nous souhaitons particulièrement fait la promotion de son livre  « Le cri du monde » qui est une anthologie de poésie de 1972 à 2019. Cette collection de texte peut être lue dans l’ordre ou dans le désordre, à votre gré.

 Du même auteur : 



« La maison morte », Éditec 1993

« Conte du Petit Bossu », Terres fauves, 2003


« Les naufragés de la Chasse-galerie », Arion éditeur, 2004

« Ekkian, le bossu des collines Chic-Chocs », édition du bolo 2014

« L’ enfant-salamandre », St-Louis édition, 2019

Vous pouvez rejoindre l’auteur sur sa page Facebook : Les productions Gérald Tremblay.

Daniel Projean Daniel est tombé dans le monde du conte au temps du Capitaine Bonhomme. Tout comme lui, il parcourt le monde afin de semer les contes d’ici. Il écrit des contes pour les 7 à 97 ans. Il a été reçu, ainsi que sa conjointe Georgette, membre honoraire de l’Académie des menteurs de Moncrabeau. Georgette Renaud Elle s’adonne depuis 2005 à l’oralité dans les bibliothèques, maternelle et résidences pour personnes âgées. Elle est cofondatrice, avec Daniel de la Porte ouverte sur les mots, lieu de motivation à l’écriture et l’oralité ici même à Rimouski.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×