Actualités Environnement La Rivière à la Loutre est au cœur d’un projet de mobilisation

La Rivière à la Loutre est au cœur d’un projet de mobilisation

Dès l’été 2021, JMP Consultants, mandaté par le Club Fertilisation 2000, entreprendra la réalisation du projet « Implantation de bonnes pratiques agricoles dans le bassin versant de la Rivière à la Loutre » avec l’appui du Programme de soutien régional aux enjeux de l’eau (PSREE) du ministère de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques.

Le bassin versant de la Rivière à la Loutre, qui porte aussi l’appellation de ruisseau, est situé entre les municipalités de Saint-Anaclet de Rimouski et de Sainte-Luce.



Un ruisseau en mauvais état

« Selon des analyses réalisées en 2011 par l’organisme de bassin versant du nord-est du Bas-Saint-Laurent (OBVNEBSL) l’eau de la Rivière à la Loutre est considérée comme étant de très mauvaise qualité (catégorie D) », déclare la directrice générale de JMP Consultants, Julie Potvin.


Elle explique que la présence du phosphore dans un cours d’eau peut accélérer l’eutrophisation, et ainsi perturber le milieu et l’habitat de la faune et la flore aquatique : « Le milieu agricole est bien présent dans le bassin versant de la Rivière à la Loutre, et a donc un rôle important à jouer dans la protection de sa qualité d’eau. L’agriculture a tout à gagner dans la mise en valeur et la protection de son territoire. »

Mise en action



Le projet, d’une durée d’un an, vise à mobiliser les producteurs agricoles autour de la mise en place d’actions pouvant contribuer à l’amélioration de la qualité de l’eau. Dans les prochaines semaines, les producteurs agricoles situés dans le territoire du bassin versant seront contactés individuellement pour les inviter à participer et intégrer le projet.

« Par la suite, des portraits-diagnostics des entreprises agricoles participantes seront dressés en collaboration avec celles-ci, ainsi qu’avec les conseillers agricoles de JMP Consultants et de la firme Écosphère. Le portrait de bassin versant sera aussi bonifié par l’évaluation de l’état des bandes riveraines et des campagnes d’échantillonnages d’eau réparties dans cinq différentes stations », témoigne madame Potvin.


Ces actions permettront d’obtenir un portrait précis et récent du bassin versant de la Rivière à la Loutre et de mieux orienter les futures actions à entreprendre.

Le club Fertilisation 2000 et JMP Consultants prévoient que les actions réalisées en 2021 soient les premières étapes d’une mobilisation et d’implication durable des producteurs agricoles de la région pour la protection de la Rivière à la Loutre.

Ce projet est rendu possible grâce à une contribution du Programme de soutien régional aux enjeux de l’eau, lié au Plan d’action 2018-2023 de la Stratégie québécoise de l’eau, qui déploie des mesures concrètes pour « protéger, utiliser et gérer l’eau et les milieux aquatiques de façon responsable, intégrée et durable », conclut Julie Potvin.

Véronique Bossé est originaire de Rimouski. Elle vient de compléter la seconde de trois années d’études en journalisme à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et effectue un stage au journal le soir dans le cadre de sa formation qu’elle complètera au cours de la prochaine année académique. Parmi ses implications sociales, elle est tutrice au Centre d’aide en français L’Auxiliaire du Cégep de Rimouski, cofondatrice, auteure et journaliste du blogue Oiseaux de nuits. Elle a complété son diplôme d’études collégiales en Arts, lettres et communications au Cégep de Rimouski.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×