Actualités Économie Confirmé : le nouveau complexe comptera trois immeubles de 30 à 70...

Confirmé : le nouveau complexe comptera trois immeubles de 30 à 70 habitations chacun

Le Groupe immobilier Tanguay et les sœurs Bianca et Kina Dionne confirment la nouvelle sortie en fin de journée, hier, voulant qu’ils projettent de construire un complexe immobilier en lieu et place de l’église Sainte-Agnès et de son presbytère, à Rimouski.

Dans un communiqué conjoint, les promoteurs expliquent leurs objectifs et les détails du projet. Ils ne confirment pas le coût du projet, mais le chiffre de 30 M$ circule.



Le nouveau projet immobilier vise la revalorisation et la densification de l’Îlot Sainte-Agnès (nom provisoire), qui est situé aux 325 et 327 rue Saint-Germain Est.

L’ancienne église Sainte-Agnès, maintenant désacralisée et désaffectée, a été acquise par la famille Dionne de Rimouski. « Bianca et Kina Dionne sont connues dans la communauté pour leur implication dans le domaine des ressources intermédiaires hébergeant des personnes ayant des besoins particuliers. »


Depuis plus de 10 ans, les sœurs Dionne sont propriétaires de la Maison Saint-Germain qui est située au 325 rue Saint-Germain. À la fin de l’année 2020, Kina et Bianca Dionne ont acquis le terrain et l’immeuble de l’ancienne église Sainte-Agnès, qui sont adjacents à la Maison Saint-Germain.

Potentiel



« L’objectif du projet, qui en est encore à ses débuts, est de créer un complexe immobilier novateur qui revitalisera ce secteur du centre-ville, dans le respect du voisinage et de la vision de développement de la Ville de Rimouski. Nous souhaitons réaliser ce projet afin de mettre en valeur le potentiel immense de ce magnifique secteur de la ville au bénéfice de la communauté » expliquent Bianca et Kina Dionne.

Présentement vastes et sous-utilisés, les terrains de l’Îlot Sainte-Agnès sont voués à être reconvertis afin d’offrir une nouvelle offre de services immobiliers aux citoyens. Pour les promoteurs, il est important de densifier ce secteur tout en présentant un projet qui respecte les voisins et dont le gabarit s’harmonise avec les bâtiments déjà construits aux alentours.


L’église de Sainte-Agnès nord. (Photo courtoisie Kina Dionne-Roland Thériault)

Cent-cinquante unités d’habitation sont prévues avec des stationnements souterrains, piscine, gymnase, espaces verts et autres espaces communs. Le projet préliminaire comprend trois immeubles qui auront chacun entre 30 et 70 unités d’habitation, et ce, pour un total de 150 unités à la fin des trois phases.

Espaces communs

Des espaces communs sont prévus, dont une piscine, un gymnase, des salles pour les réunions familiales, des sentiers aménagés et plus encore seront à la disposition des résidents. Les occupants pourront également bénéficier de stationnements souterrains et d’espaces de rangement. L’architecture du projet est inspirée par le passé agricole et par le caractère maritime de la ville de Rimouski.

« En plus d’intégrer des rappels historiques à même les espaces communs du site, nous avons étudié le positionnement des bâtiments afin d’optimiser les percées visuelles et l’ensoleillement. Nous voulions aussi harmoniser les différents bâtiments avec les gabarits des bâtiments voisins. Nous avons consciemment limité la taille du projet afin de limiter l’impact des nouveaux bâtiments sur le voisinage » indiquent François Robitaille et David Savard, les architectes du projet, respectivement de chez CCM2 architectes et Proulx Savard architectes.

(Photo: Groupe Tanguay)

Partenariat

La Famille Dionne s’est associée au Groupe Tanguay pour la réalisation de ce projet en raison de son expertise dans la réalisation de projets immobiliers d’envergure. Alexandre Tanguay, Nicolas Maltais et Jérôme Jolicoeur pilotent le bras immobilier du Groupe Tanguay depuis plusieurs années et ont à leur actif de nombreux projets commerciaux, industriels, technologiques, hôteliers et maintenant résidentiels, dont le campus de l’Université du Québec à Lévis.

« Nous sommes privilégiés d’avoir été approchés par la Famille Dionne pour la réalisation de ce magnifique projet. Comme nous le faisons dans tout ce que nous entreprenons, que ce soit sur les plans sportif, social, culturel, philanthropique, commercial ou autre, notre intention est de mener à terme ce projet dans le respect des valeurs des gens de Rimouski », déclare Alexandre Tanguay du Groupe Tanguay.

Consultations pré-projet

 La réalisation du projet est assujettie à un changement de zonage, ce qui demande l’approbation de la Ville de Rimouski et peut mener à des consultations publiques. Avant d’entamer le processus de changement de zonage auprès des autorités de la Ville de Rimouski, nous avons pris l’initiative de rencontrer les citoyens afin de présenter notre vision du projet.

Les citoyens vivant à proximité de l’Îlot Sainte-Agnès ont été invités à une rencontre pré-projet hier soir, à l’Hôtel Rimouski.

 La Famille Dionne, le Groupe Tanguay ainsi que leurs architectes ont présenté leurs intentions derrière ce projet « qui vise à développer et revitaliser le secteur de l’Îlot Sainte-Agnès, et ce, dans le respect du voisinage et des orientations de développement de la Ville de Rimouski. »


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×