Actualités Économie Les Jeunes libéraux proposent une semaine de travail de quatre jours

Les Jeunes libéraux proposent une semaine de travail de quatre jours

Lors de leur prochain Congrès-Jeunes, les Jeunes libéraux du Québec débattront de la possibilité de réduire à 32 heures le temps de travail hebdomadaire des travailleurs québécois.

Cette proposition fait surface dans le but d’améliorer la conciliation travail-famille, la santé mentale et la productivité des Québécois.



Pas de baisse de salaire pour autant
 
Selon la Commission-Jeunesse, il est impératif qu’une diminution du temps de travail hebdomadaire à temps plein n’entraîne pas une diminution de salaire. Ainsi, le gouvernement compenserait aux employeurs l’équivalent de la moitié de l’augmentation du taux horaire que la proposition occasionne. De plus, une croissance significative de la productivité a été observée lors de plusieurs essais similaires au sein d’entreprises canadiennes et d’ailleurs. Dans certains cas, la productivité des employés a augmenté de 40%!

« La solution dont nous discuterons est une opportunité de faire d’une pierre deux coups: augmenter la productivité de notre économie et améliorer les conditions de travail des Québécois », explique la présidente des Jeunes libéraux, Frédérique Lavoie-Gamache. 


Des exemples à suivre
 
L’idée commence d’ailleurs à faire ses preuves et à avoir le vent dans les voiles dans plusieurs pays. C’est le cas de l’Espagne qui a approuvé en mai un projet pilote de trois ans concernant la semaine de quatre jours. C’est aussi le cas de l’Islande, où 86% des travailleurs ont préféré la semaine de quatre jours au modèle actuel. Sur le plan de la santé physique et mentale, une baisse importante des congés de maladie et des départs pour cause de dépression ont été observés. « Lorsque nous améliorons les conditions de travail et la qualité de vie des employés, ils et elles ont tendance à apprécier davantage leur emploi et leur sentiment d’appartenance à ce dernier augmente », ajoute Mme Lavoie-Gamache.
 
La proposition sera débattue le 14 août prochain, lors du 39e Congrès-Jeunes de la Commission-Jeunesse du Parti libéral du Québec, qui se déroulera au Théâtre du Cégep de Trois-Rivières.
 




Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×