Actualités Faits divers La SQ a remis 19 983 constats d’infraction lors du congé de...

La SQ a remis 19 983 constats d’infraction lors du congé de la construction

La Sûreté du Québec présente le bilan routier du long congé des vacances de la construction. De nombreuses opérations policières se sont tenues, du 16 juillet au 1er août, sur l’ensemble du territoire.

Les policiers ont ainsi assuré une présence accrue sur le réseau routier en cette période estivale où le flux de circulation s’en trouve particulièrement augmenté. Au total, ce sont 19 983 constats d’infractions au Code de la sécurité routière qui ont été remis durant cette période. Notons que sur ce même nombre, plus de 11 854 constats de vitesse ont été octroyés. Par ailleurs, 1 168 contrôles routiers ont été établis afin de vérifier la capacité de conduite affaiblie par l’alcool, la drogue ou une combinaison des deux. Sur les 405 usagers qui ont été soumis à l’appareil de détection approuvé ou aux épreuves de coordination des mouvements, 313 personnes ont été arrêtées relativement à la capacité de conduite affaiblie.



11 décès sur les routes

Par ailleurs, 532 collisions avec dommages corporels sont survenues cette année comparativement à 510 à pareille date, l’an dernier. Malheureusement, 11 décès dans 11 collisions mortelles sont survenus sur le territoire desservi par la Sûreté du Québec au cours de cette période. Il s’agit de deux décès de plus que l’année dernière (9 décès en 9 collisions mortelles). Rappelons que la vitesse, la distraction ainsi que la conduite avec les capacités affaiblies demeurent les trois principales causes de collisions.


Pour plusieurs Québécois, les vacances se poursuivront au cours du mois d’août. La Sûreté du Québec tient à leur rappeler de rester prudents, tant sur la route que lors de leurs activités récréotouristiques. La thématique de l’Opération vacances de la construction demeure pertinente en tout temps et en tout lieu : La sécurité ne prend pas de vacances ! En collaboration avec ses partenaires, la Sûreté du Québec maintiendra ses efforts de sensibilisation et d’intervention sur l’ensemble du réseau routier, en sentier et sur l’eau.

Naviguer sans alcool



À l’occasion de l’Opération Alcool Zéro (Dry Water), les policiers de la Sûreté du Québec, en collaboration avec l’Association maritime du Québec (AMQ) et le Conseil canadien de la sécurité nautique (CCSN), ont intensifié leurs interventions sur les différents plans d’eau du Québec du 30 juillet au 1er août dernier.

Les patrouilleurs nautiques, nombreux sur les plans d’eau pour assurer la sécurité, sont intervenus auprès de plusieurs plaisanciers en infraction. Ils ont particulièrement ciblé la capacité de conduite affaiblie, que ce soit par l’alcool, la drogue ou la combinaison des deux. Ces interventions intensifiées lors de l’Opération Alcool Zéro ont permis d’intercepter plus de 190 embarcations. En plus de procéder à 10 arrestations pour conduite avec les capacités affaiblies, les patrouilleurs nautiques de la Sûreté ont signifié 11 constats d’infraction.


Quoiqu’il ne soit pas interdit au Québec de consommer de l’alcool à bord d’une embarcation, même s’il s’agit d’un bateau à moteur, les plaisanciers qui consomment de l’alcool augmentent considérablement les risques de décès ou de blessures en plus de s’exposer aux sanctions prévues par le Code criminel.

L’alcool représente 40 % des causes d’incidents impliquant une embarcation nautique

La consommation d’alcool représente 40 % des causes d’incidents impliquant une embarcation nautique, selon le CCSN. Pour leur sécurité, les plaisanciers sont donc invités à éviter toute consommation d’alcool à bord d’une embarcation puisque certains facteurs comme le soleil, le vent et les mouvements d’un bateau soumis aux effets des vagues peuvent intensifier les effets de l’alcool lorsqu’on est sur l’eau. De plus, la consommation d’alcool et des drogues constitue des risques pour les passagers du bateau. En effet, cette consommation peut engendrer des distractions pour les conducteurs d’embarcations nautiques ainsi que des noyades.

L’Opération Alcool Zéro vise à réduire le nombre de collisions reliées à la consommation d’alcool sur les plans d’eau afin que ces derniers soient plus sécuritaires et agréables pour la navigation de plaisance.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×