Actualités Économie Dix marchés publics du Bas-Saint-Laurent seront en fête dans les prochains jours

Dix marchés publics du Bas-Saint-Laurent seront en fête dans les prochains jours

La 13e Semaine québécoise des marchés publics débute ce jeudi et elle sera soulignée dans 10 marchés publics du Bas-Saint-Laurent d’ici au 15 août.

L’événement initié par l’Association des marchés publics du Québec et présenté par Sollio Groupe Coopératif, en partenariat avec l’Union des producteurs agricoles et le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, invite les consommateurs de la province à visiter les marchés publics près de chez eux et sur la route de leurs vacances durant la Semaine.



Les marchés publics du Bas-Saint-Laurent participants  

  • Marché public des Basques, Trois-Pistoles
  • Marché public de la Mitis, Sainte-Flavie
  • Marché public Lafontaine, Rivière-du-Loup
  • Marché public de Rimouski, Rimouski
  • Marché public de la Grande-Anse, La Pocatière
  • Marché public de Kamouraska, Kamouraska
  • Marché Gourmand Desjardins du Témiscouata, Dégelis
  • Marché public Matapédien, Amqui
  •  Marché public de Saint-Pascal, Saint-Pascal
  •  Marché public de Sainte-Luce-sur-Mer, Sainte-Luce-sur-Mer  

La créativité dans votre assiette


C’est sur le thème « la créativité dans votre assiette », que se tient l’événement. Chaque marché est singulier, et un même marché est différent d’une semaine à l’autre avec une ambiance et des producteurs et transformateurs agroalimentaires qui peuvent changer au fil des semaines. Cela permet à tous de développer leur créativité du marché jusqu’à la recette.  

La porte-parole de l’événement, l’autrice et nutritionniste gourmande Julie Aubé, invite les Québécois à planifier non pas leurs recettes précises, mais simplement leurs visites au marché… et à s’y laisser inspirer! Pensez aux marchés publics comme premier lieu d’approvisionnement.



« En pleine saison d’abondance, ce ne sont pas les choix qui manquent pour stimuler notre créativité! D’un marché à l’autre, on fait le plein de légumes, fruits, herbes, viandes, miel, sirop d’érable, pains artisanaux, fromages fermiers, œufs, petits pots, boissons, produits cuisinés et j’en passe! Tous ces produits — ayant en prime des visages, des histoires, des conseils culinaires et des sourires! — sont si inspirants que se tricotent facilement dans nos esprits de gourmands plein d’idées de repas pour toutes les situations de la vie quotidienne », explique avec enthousiasme cette passionnée d’alimentation de proximité et de tourisme gourmand.

Julie Aubé visitera plusieurs marchés publics et s’y fera lancer des défis culinaires dont la solution commencera toujours par aller au marché public! Le résultat sera présenté sous forme de capsule vidéo publiée sur la page Facebook et le compte Instagram de l’Association des marchés publics du Québec. Les Québécois pourront également avoir accès aux recettes qu’elle concoctera à partir de ses emplettes dans les différents marchés publics visités.


Un lieu d’approvisionnement local de choix

« Nous sommes très fiers de soutenir l’AMPQ en tant que présentateurs de la Semaine québécoise des marchés publics. L’intérêt des Québécois pour l’achat local continue de croître. Il s’agit ainsi d’une formidable vitrine pour la promotion des producteurs locaux et la découverte de nos produits d’ici. Soyez gourmands et profitez, vous aussi, de la diversité et de la fraîcheur des produits fièrement québécois! » a déclaré Ghislain Gervais, président de Sollio Groupe Coopératif.

« L’association de l’Union des producteurs agricoles (UPA) avec la Semaine québécoise des marchés publics est toute naturelle. En fait, on parle beaucoup d’autonomie alimentaire depuis quelque temps. Si le Québec aspire à ce projet de société, il est primordial que les producteurs et les consommateurs se côtoient et se comprennent de plus en plus. Leur rencontre qui a lieu dans les marchés publics et sur les fermes, notamment par l’entremise de l’application Mangeons local plus que jamais!, permet de soutenir le dynamisme régional tout en réduisant notre empreinte environnementale » soutient Marcel Groleau, président général de l’UPA.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×