Divertissement Culture Les Grandes Fêtes TELUS : une première soirée mémorable

Les Grandes Fêtes TELUS : une première soirée mémorable

Les Grandes Fêtes TELUS de 2021 se sont amorcées hier soir, le 5 août, avec Émile Bilodeau en ouverture et les Cowboys Fringants pour clôturer la soirée : un événement haut en couleur qui a semblé faire du bien à tous.

L’auteur-compositeur-interprète Émile Bilodeau, accompagné de son groupe, a débuté la soirée en déclarant que « ça fait du bien de voir autant de gens réunis ».



Émile Bilodeau, qui a fait l’ouverture de la première soirée des Grandes Fêtes TELUS (crédit photo: Yvan Couillard)

Entre ses chansons, l’artiste a fait la critique de plusieurs phénomènes, en reliant sa pensée à la chanson qu’il allait interpréter, notamment lorsqu’il a revêtu son habit de Robin des Bois pour émettre une critique à l’endroit des riches et quand il a fait la comparaison entre certains individus et des « snakes » (serpents) pour ouvrir sa chanson portant sur la jungle.

 « Crise existentielle », « Ça va », « J’en ai plein mon cass », « Freddie Mercury » et plusieurs autres morceaux ont pu être entendus lors du passage de l’artiste sur la scène Loto-Québec.


Les Cowboys Fringants

Lorsque les Cowboys Fringants sont entrés sur scène aux alentours de 21 h 30, le groupe s’est assuré de saluer les spectateurs, y compris ceux qui se trouvaient au fond du terrain. Karl Tremblay, le chanteur du groupe a d’ailleurs déclaré qu’il s’agissait de la plus grosse foule réunie au Québec depuis presque deux ans.



Le groupe a profité de l’occasion pour revisiter certains de ses classiques tels que « Les étoiles filantes », « Plus rien » et « 8 secondes » en plus de jouer des chansons de leur album « Les Antipodes » sorti tout juste quelques mois avant le début de la pandémie. Parmi ces titres plus récents se trouvent « L’Amérique pleure » et « Mets ta tête sur mon épaule » qui ont tous deux été entendu lors de la soirée.

Les Cowboys Fringants, accompagnés pour la première fois de Jean-Sébastien Chouinard, ont chauffé les planches de la scène du parc Beauséjour, en ponctuant chaque morceau d’une fausse fin qui au contraire se servait de cette pause pour repartir de plus belle.


La foule a demandé un rappel au groupe et l’a obtenu : les Cowboys Fringants sont retournés sur scène pour trois chansons avant de conclure la soirée. Ils ont alors joué « Octobre », « L’Amérique pleure », en format karaoké, pour finir avec « Tant qu’on aura de l’amour ».

Vendredi soir

Ce soir, c’est au tour de Yanick St-Jacques Band, Matt Lang et Brett Kissel d’enflammer la foule du parc Beauséjour lors de la soirée country des Grandes Fêtes TELUS.

L’ouverture des portes se fait à 17 h 30 et le port du masque est obligatoire lors des déplacements sur le site, tout comme le lavage des mains à l’entrée de chaque zone.

Collecte de denrées non périssables

La collecte de denrées non périssables initiée par TELUS se poursuit jusqu’à dimanche et tous les dons seront remis à l’organisme Moisson Rimouski-Neigette. De plus, tous les festivaliers qui s’inscriront au concours à cet effet auront la chance d’obtenir leur passeport pour les trois prochaines éditions des Grandes Fêtes TELUS.

Véronique Bossé est originaire de Rimouski. Elle vient de compléter la seconde de trois années d’études en journalisme à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et effectue un stage au journal le soir dans le cadre de sa formation qu’elle complètera au cours de la prochaine année académique. Parmi ses implications sociales, elle est tutrice au Centre d’aide en français L’Auxiliaire du Cégep de Rimouski, cofondatrice, auteure et journaliste du blogue Oiseaux de nuits. Elle a complété son diplôme d’études collégiales en Arts, lettres et communications au Cégep de Rimouski.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×