Publireportage > Grandes Fêtes TELUS: des standards rehaussés
Publireportage

Grandes Fêtes TELUS: des standards rehaussés

Flo Rida en concert aux Grandes Fêtes TELUS (Photo: journallesoir.ca, Véronique Bossé)

L’édition 2022 des Grandes Fêtes Telus, qui se déroulait du 4 au 7 août, n’a rien à envier aux autres festivals québécois présentés durant l’été. La programmation variée de cette année nous en aura certainement mis plein la vue avec, comme artistes principaux, Flo Rida, The Chainsmokers, The Offspring ainsi que les Trois Accords, en remplacement des Cowboys Fringuants.

L’un des grands moments du festival s’est déroulé dès la première soirée lorsque la foule a chanté en cœur, avec les Trois Accords, la chanson « Tant qu’on aura de l’amour » des Cowboys Fringuants, en soutien au chanteur du groupe, Karl Tremblay, livrant présentement une bataille contre le cancer. D’ailleurs, les Trois Accords, têtes d’affiche de dernière minute, ont livré une excellente performance en chantant leurs chansons à succès. On souligne d’ailleurs l’ovation de la foule pour le tabouret de Simon Proulx, le chanteur des Trois Accords, avant l’interprétation de la chanson « Les dauphins et les licornes ».

Le chanteur des Trois Accords, lors du spectacle des Trois Accords aux Grandes Fêtes TELUS (Photo: journallesoir.ca, Véronique Bossé)

En fin de semaine

The Chainsmokers et leurs premières parties ont eux aussi fait vibrer le parc Beauséjour lors de la soirée EDM, du vendredi 5 août, en jouant leurs chansons les plus connues, mais également grâce à des remix de sons house populaires en ce moment. Coups de cœur de la soirée : les feux d’artifices et autres effets pyrotechniques en parfaite synchronisation avec la musique lors de la performance de The Chainsmokers et les bulles de savon dans les airs lors de celle d’Ève Salvail. La fumée et les jeux de lumières ont également contribué à rendre cette soirée mémorable pour tous ceux qui étaient présents.

Andrew Taggart, la moitié du duo The Chainsmokers, lors du spectacle de ce soir aux Grandes Fêtes TELUS (Photo: journallesoir.ca, Véronique Bossé)

Tête d’affiche de la soirée rock du samedi, le groupe punk The Offspring a offert une performance impeccable de ses morceaux les plus connus. Parmi ceux-ci, on compte d’ailleurs « Why Don’t You Get a Job », « Come Out and Play » et « Pretty Fly » qui ont enflammé la foule. Rappelons que l’un de leurs véhicules avait pris feu durant la journée lorsqu’ils étaient en route vers Rimouski. Bryan « Dexter » Holland, chant et guitare rythmique, et Kevin « Noodles » Wasserman, guitare solo, ont définitivement charmé le public en s’adressant à plusieurs reprises à la foule.

Pour finir le festival en grand, le rappeur Flo Rida, précédé par Souldia en première partie, a fait danser et sauter la foule en performant plusieurs de ses chansons à succès comme « Low », « Whistle » et « My House ». De nombreux moments marquants ont pimenté son passage à Rimouski. Il a notamment fait monter des fans à plusieurs reprises sur la scène pour danser et chanter avec lui, en plus d’enlever et signer ses chaussures avant de les donner à des membres du public. D’ailleurs, après avoir enfilé le chandail de l’équipe de l’Océanic, le rappeur a invité une personne du public qui fêtait son anniversaire le jour même sur scène et a signé le vêtement avant de lui offrir en cadeau. La soirée s’est terminée en beauté avec les traditionnels feux d’artifice.

Flo Rida en concert aux Grandes Fêtes TELUS (Photo: journallesoir.ca, Véronique Bossé)

La barre est haute pour la suite

En bref, le comité organisateur de l’événement s’est particulièrement démarqué cette année grâce à la qualité du festival, aux installations sur le site, aux haltes de rafraîchissements et de nourritures ainsi que par la programmation marquante. Inutile de dire que les attentes sont élevées pour l’édition 2023 qui se déroulera du 3 au 6 août 2023.

Facebook Twitter Reddit