Divertissement Culture Les Grandes Fêtes TELUS : une troisième soirée de festival

Les Grandes Fêtes TELUS : une troisième soirée de festival

La troisième soirée des Grandes Fêtes TELUS a battu son plein ce soir, avec Électro Sorcier en première partie de Jonathan Roy, qui pour sa part a été suivi de Marc Dupré et de son invité Ludovick Bourgeois.

Électro Sorcier



La formation de Rimouski, Électro Sorcier a ouvert le bal. Les membres du groupe arboraient des pentagrammes sur leurs vêtements et ont interprété des chansons francophones comme anglophones. Ils ont d’ailleurs fait la reprise de la populaire chanson « Living on my own » de Freddie Mercury.

Électro Sorcier, en spectacle aux Grandes Fêtes TELUS (crédit photo: Yvan Couillard)

Avant leur dernier morceau de la soirée, ils ont tenu à remercier Jonathan Roy, ainsi que Marc Dupré d’avoir accepté de partager la scène Loto-Québec avec eux.


Leur prestation s’est terminée aux alentours de 19 h 45.

Jonathan Roy



Le chanteur Jonathan Roy est entré en scène vers 20 h. Il a commencé par présenter l’équipe de musicien qui l’accompagnait, dont la chanteuse Kim Richardson, qui assurait le rôle de choriste. Il a ensuite enchainé les chansons, toutes en anglais.

Il a fait une reprise de la chanson « Iris » de Goo Goo Dolls en plus de performer certaines de ses propres chansons telles que « Beautiful Day » et « Keeping me alive ».


Le chanteur Jonathan Roy (crédit photo: Yvan Couillard)

Le chanteur en a profité entre deux chansons pour exprimer sa joie d’être sur scène : « ça fait du bien d’être dehors en gang, après un an et demi à être coincé à la maison. » Il a également témoigné du fait qu’il s’agissait de sa deuxième fois à Rimouski avec son groupe : « c’est la deuxième fois qu’on vient à Rimouski et c’est toujours un plaisir, merci guys encore ». 

Jonathan Roy et son groupe (crédit photo: Yvan Couillard)

Avant d’entamer la dernière chanson, il a remercié la foule et a de nouveau nommé les membres de son équipe qui l’ont accompagné ce soir.

« Bonne soirée guys merci beaucoup! », s’est exclamé le chanteur avant de quitter la scène Loto-Québec.

Le moment TELUS

Au lieu de l’atelier de danse en ligne ayant pris place hier, le moment TELUS de ce soir consistait en l’éclairage de tout le parc Beauséjour à l’aide des lumières des téléphones des spectateurs qui attendaient la venue de Marc Dupré.

Marc Dupré

Marc Dupré est entré en scène, guitare à la main, en interprétant « Où sera le monde ». Il a ensuite salué les spectateurs et les a invités à se laisser aller : « danser, chanter, lancer vos sous-vêtements, vos masques ».

Il a continué avec l’un de ses classiques « Une raison d’exister », qui a suscité une vive réaction de la part des festivaliers.

 « Oh boy ça fait du bien d’entendre ça », a lancé Marc Dupré à l’intention de la foule en délire.

Il a expliqué que lors du dernier spectacle qu’il avait donné, tout le monde portait des masques bleus, ce qui donnait une ambiance de salle de chirurgie.

« Si pour te plaire », « Pourquoi t’es resté », « Être à toi » et « La tempête » font partie des chansons qu’il a interprétées pendant les trente premières minutes de son spectacle, avant d’introduire Ludovick Bourgeois.

Ludovick Bourgeois

Ce dernier a commencé en chantant « Desert Song », puis « Que sera ma vie ».

Ludovick Bourgeois, l’invité de Marc Dupré aux Grandes Fêtes TELUS (crédit photo: Yvan Couillard)

La foule chantonnait « Ludo, Ludo, Ludo ». Le chanteur s’est alors amusé à blaguer comme quoi il aurait lancé la carrière d’un jeune artiste de la relève : Marc Dupré.

Ils ont alors chanté le morceau « Je le ferai » ensemble.

En jouant « Et si on changeait », Marc Dupré en a profité pour se promener parmi les zones, pour aller à la rencontre des gens.

Il a également chanté « Tout ça pour rien », une exclusivité de son prochain album qui sortira dans deux semaines, avant d’enchainer avec sa toute première chanson : « Voyager vers toi ».

« Là dans ma tête » et « Rester forts » ont également été jouées par l’interprète.

Marc Dupré et Ludovick Bourgeois (crédit photo: Yvan Couillard)

Toutes les chansons étaient en français, à l’exception des reprises que Ludovick Bourgeois et lui ont faites, telles que « Living on a prayer » de Bon jovi et « Summer of 69 » de Bryan Adams.

Retour sur scène

Marc Dupré a alors remercié la foule, son équipe et son invité.

Il est toutefois revenu sur scène pour un rappel, où il a interprété « Du bonheur dans les étoiles ». Il en a profité pour retourner se promener auprès du public.

« Je ne sais pas si on avait le droit de faire ça, mais câline ça fait du bien », a-t-il déclaré en revenant sur scène.

C’était alors au tour de « Nous sommes les mêmes », qui a terminé la soirée.

Dimanche

Demain dimanche, c’est la dernière soirée des Grandes Fêtes TELUS. L’ouverture des portes se fera à 17 h 30. La première partie débutera à 19 h avec la chanteuse bas-laurentienne Véronique Bilodeau et s’enchainera à 20 h 30 avec la prestation de Charlotte Cardin. La soirée ainsi que le festival seront clôturés par les feux d’artifices TELUS à 22 h.

Rappel : collecte de denrées non périssables

Il est encore temps demain d’apporter des denrées non périssables dans le cadre de la collecte initiée par TELUS.

Tous les festivaliers qui s’inscriront au concours à cet effet auront la chance d’obtenir leur passeport pour les trois prochaines éditions des Grandes Fêtes TELUS.

Tous les dons seront remis à l’organisme Moisson Rimouski-Neigette. Grâce aux dons, l’organisme poursuit sa mission de venir en aide aux gens qui ont faim et qui n’ont pas les moyens de s’alimenter de façon sécuritaire.

Véronique Bossé est originaire de Rimouski. Elle vient de compléter la seconde de trois années d’études en journalisme à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et effectue un stage au journal le soir dans le cadre de sa formation qu’elle complètera au cours de la prochaine année académique. Parmi ses implications sociales, elle est tutrice au Centre d’aide en français L’Auxiliaire du Cégep de Rimouski, cofondatrice, auteure et journaliste du blogue Oiseaux de nuits. Elle a complété son diplôme d’études collégiales en Arts, lettres et communications au Cégep de Rimouski.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×