Actualités > Politique > Au tour de la Gaspésie de repenser le Québec et ses territoires
Politique

Au tour de la Gaspésie de repenser le Québec et ses territoires

La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest. (Photo Facebook)

Dans le cadre de la grande conversation nationale sur l’urbanisme et l’aménagement des territoires, une soixantaine d’élus municipaux, d’acteurs et de partenaires du milieu municipal ont participé à des échanges visant à repenser le Québec et à mettre en valeur la région de la Gaspésie−Îles-de-la-Madeleine.

La vision et les orientations préliminaires de la Stratégie nationale d’urbanisme et d’aménagement des territoires ont notamment été au cœur des échanges. Les participants ont aussi pu mettre en lumière les enjeux propres à la Gaspésie−Îles-de-la-Madeleine, entre autres : la prise en compte des particularités territoriales dans le cadre d’aménagement; l’importance du principe de subsidiarité en matière de gouvernance; la modulation des interventions gouvernementales en fonction des spécificités du territoire; la protection des milieux naturels; la protection et la mise en valeur du territoire agricole; la disponibilité de logements; le recours à une expertise spécialisée et les liens entre la fiscalité et l’aménagement du territoire.

Notons que des rencontres régionales se sont tenues entre le 21 et le 23 juin, qu’elles ont repris le 17 août et se poursuivent jusqu’au 27 août.

VIVEVOLKSDHIVER

Ambitieuse démarche

Rappelons qu’en janvier dernier, le gouvernement du Québec a lancé cette ambitieuse démarche, la grande conversation nationale, pilotée par la ministre Laforest, afin de développer une toute première stratégie nationale d’urbanisme et d’aménagement des territoires. Les travaux se déroulent sur une période de 15 mois. Le développement de milieux de vie durables, de qualité et en santé est au cœur de cette stratégie et des actions ciblées par celle-ci.

« Au cours des dernières années, plusieurs événements nous ont conduits à nous poser de plus en plus de questions sur la façon dont nous habitons notre territoire, dont nous le développons. Pensons à la pandémie, aux nouvelles réalités climatiques, aux préoccupations grandissantes en matière de mobilité et de développement durable. Chaque municipalité, chaque région a ses propres particularités, ses propres couleurs, tout comme les gens qui y vivent. Aujourd’hui, je salue l’engagement des élus et des représentants d’organismes et des ministères de la région de la Gaspésie−Îles-de-la-Madeleine à l’égard de ce vaste chantier que représente l’élaboration de la toute première Stratégie nationale d’urbanisme et d’aménagement des territoires. C’est le Québec de demain que nous bâtissons aujourd’hui! », commente la ministre Andrée Laforest.

Une vision concertée

Chacune des régions du Québec sera entendue au cours de cette vaste conversation nationale. À ces rencontres s’ajouteront d’autres activités de consultation, notamment en ligne, qui permettront à la population, aux organismes de la société civile et aux membres des nations autochtones de faire part de leurs préoccupations et de leurs commentaires pour favoriser une meilleure prise en compte des réalités vécues aux quatre coins du Québec.                                  

« L’urbanisme et l’aménagement de nos territoires sont une priorité pour notre gouvernement. Il faut innover dans nos façons d’aménager nos milieux de vie, nos espaces verts, notre quotidien et mettre en valeur l’identité de chacune de nos régions. Je suis très fier d’épauler ma collègue, la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, dans cette grande conversation nationale et, en particulier, pour le volet régional », déclare l’adjoint parlementaire aux Affaires municipales, François Jacques.

Facebook Twitter Reddit