Actualités Éducation 2,7 M$ pour les haltes-garderies communautaires

2,7 M$ pour les haltes-garderies communautaires

Dans le but de permettre aux organismes qui offrent des activités de halte-garderie communautaires de bonifier leur offre, le gouvernement du Québec accorde une aide financière de près de 2,7 M$ pour la réalisation de 150 projets partout au Québec.

Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, en a fait l’annonce aujourd’hui. Les sommes sont accordées dans le cadre du Programme de soutien financier à la bonification de l’offre d’activités de halte-garderie communautaires en contexte de pandémie de la COVID-19. Ainsi, dans ce contexte, les projets permettront d’offrir du répit et de prévenir l’isolement et l’épuisement parental. Ils permettront également aux parents de participer à des activités de formation professionnelle, de recherche d’emploi ou à toute autre mesure offerte par Emploi-Québec ou des organismes spécialisés et visant à favoriser leur retour au travail.



Des ressources inestimables

« Les haltes-garderies communautaires sont des ressources inestimables pour les familles et des partenaires importants de notre gouvernement. Elles permettent aux familles d’accéder à des ressources essentielles qui soutiennent et accompagnent les parents dans leur rôle, en plus de favoriser le développement du plein potentiel de nos tout-petits. Les sommes octroyées contribueront donc à la mise en œuvre de multiples projets partout au Québec qui faciliteront le quotidien des familles. Je tiens à remercier tous les intervenants et toutes les intervenantes sur le terrain qui agissent concrètement chaque jour en faveur des familles », déclare le ministre Mathieu Lacombe.


« La réalisation des 150 projets dans les haltes-garderies communautaires est une excellente nouvelle! Ces organismes apportent un soutien nécessaire aux familles du Québec et plus particulièrement aux femmes, qui ont été durement touchées par la pandémie. Il est important de leur offrir un accompagnement pour favoriser leur retour sur le marché du travail, éviter leur isolement et prévenir leur épuisement », mentionne la ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest.

Des besoins de garde temporaires



« Nous nous réjouissons que le gouvernement du Québec reconnaisse l’importance de mieux répondre aux besoins de garde temporaires ou occasionnels d’un nombre de plus en plus grand de familles, notamment en raison de la pandémie, ainsi que le rôle accru que peuvent jouer les haltes-garderies communautaires dans l’écosystème des services aux familles », commente la présidente de l’Association des haltes-garderies communautaires du Québec, Anick Campeau.



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×