Élections municipales 2021 La candidate à la mairie Virginie Proulx interpelle les candidats fédéraux

La candidate à la mairie Virginie Proulx interpelle les candidats fédéraux

Pendant que la campagne électorale fédérale s’achève, celle du secteur municipal commence officiellement ce vendredi 17 septembre, avec le début de la période des mises en candidatures et la candidate à la mairie de Rimouski,  Virginie Proulx, en profite pour présenter un premier bilan de campagne et pour poser ses questions aux candidats aux élections fédérales.

« Depuis que j’ai annoncé que je briguerais la mairie de Rimouski le 10 mars dernier, j’ai d’abord lancé mon site web www.virginieavecvous.com, où les citoyens peuvent aller chercher de l’information sur ma candidature et sur ma vision. J’ai été très active auprès de la population, d’abord en innovant en temps de pandémie et en organisant des salons virtuels sur quatre sujets clés touchant la politique municipale : la participation citoyenne, l’économie, la qualité de vie et l’environnement. Les discussions ont été riches et diversifiées avec un public de tous âges et de plusieurs horizons. Dès le printemps, j’ai été active d’abord en formule virtuelle, puis sur le terrain pour rencontrer des citoyennes et des citoyens, des entrepreneurs et des organismes communautaires. Avec des membres de mon équipe de campagne, nous sommes aussi allés à la rencontre des aîné.es dans des résidences pour personnes âgées en leur offrant des spectacles musicaux, à la fois pour leur offrir un peu de réconfort dans ce contexte pandémique, tout en étant à l’écoute de leurs préoccupations pour leur ville », commente madame Proulx.



« Parallèlement à cela, je me suis impliquée avec des élu.es de partout au Québec pour travailler à améliorer la démocratie municipale. En collaboration avec la candidate à la mairie de Sherbrooke, Évelyne Beaudin, j’ai donné une formation le 31 août dernier sur l’importance de la transparence en politique municipale et surtout, de façon concrète, comment l’intégrer davantage ici à Rimouski. En résumé, on a tout à gagner en collaborant davantage avec le milieu », note-t-elle également.

Aussi, la candidate Proulx a débuté la publication d’un journal de campagne sur sa page www.facebook.com/virginieproulxmairierimouski, et elle en est à sa 22e publication. « J’ai aussi parlé aux citoyens à travers des vidéos, que je continuerai de produire régulièrement, pour qu’ils en sachent plus sur moi et mes idées pour la mairie », indique madame Proulx.


« Je pense avoir montré aux Rimouskoises et aux Rimouskois que je suis une personne travaillante, déterminée, disponible, près des gens et à l’écoute. Je débute donc la suite de ma campagne avec beaucoup d’énergie et d’enthousiasme. Au cours des prochaines semaines, je dévoilerai ma plateforme électorale et je continuerai mes rencontres terrain auprès des citoyennes et des citoyens. Plusieurs annonces sont à venir », poursuit-elle.

Débat



Un débat aura lieu mercredi au Cégep de Rimouski entre les différents candidats de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques pour les élections fédérales du 20 septembre. Virginie Proulx souhaite en profiter pour poser cinq questions importantes sur lesquelles le palier fédéral aura un rôle à jouer pour répondre aux défis importants à venir pour Rimouski.

1. Puisque les villes seront appelées à l’avenir à jouer un rôle clé dans la lutte aux changements climatiques, de quelle façon comptez-vous les appuyer face à ce défi? Comptez-vous financer davantage le transport en commun afin qu’il soit plus performant et accessible?


2. Pouvez-vous vous engager à accélérer et à simplifier les demandes en immigration afin de pallier l’actuelle pénurie de main-d’œuvre, et à financer l’intégration des personnes immigrantes en région?

3. Voyant l’importance de la crise du logement particulièrement dans une ville comme Rimouski, quel est le plan proposé par votre parti pour aider la ville à s’attaquer à ce problème majeur?

4. Comment voyez-vous votre rôle comme partenaire dans le financement des infrastructures à Rimouski (sportives, culturelles, patrimoniales, de transport)? Et vous engagez-vous à respecter les engagements pris par le précédent gouvernement concernant les projets en cours?

5. Actuellement, plusieurs parents ne peuvent intégrer le marché du travail par manque de places en garderie, ce qui amplifie la pénurie de main d’œuvre et nuit à nos entreprises locales. Vous engagez-vous à augmenter les transferts afin que le Québec puisse rapidement poursuivre le développement de nouvelles places en garderies?


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×