Divertissement Culture Exploration musicale en trois lieux

Exploration musicale en trois lieux

Un spectacle tout à fait unique présenté ce dimanche 19 septembre à 20 h permettra au grand public de partager, pour la première fois, l’exploration musicale d’une multiplicité d’univers musicaux portés par des instruments et des rythmes du monde entier et ce, simultanément et de façon peu courante, entre trois lieux, à des centaines de kilomètres l’un de l’autre, que sont Montréal, Rimouski et Saint-Camille via la téléprésence de la station SCENIC de la SAT (Société des arts technologiques). 

Ils sont en effet ailleurs ces 13 artistes aux univers musicaux nourris d’influences du monde entier et si différents. Ailleurs parce qu’ils sont chacun dans une ville où se déploient leur art et leur talent. À Rimouski, le tout se passe à la Coop Paradis.



Ils sont pourtant ensemble, liés par une volonté de dialogue et de rencontres musicales entre eux comme artistes, entre leurs instruments, leurs rythmes, leurs arts.

Ensemble parce que par-delà les distances et les villes, un réseau et une nouvelle technologie ont rendu cette rencontre possible. 


Rencontre et création partagée

Une station nommée SCENIC et développée par la SAT a permis à chacun des lieux de devenir un espace de rencontre et de création partagée et à des artistes de se retrouver, de séance en séance, pendant plusieurs mois, pour dépasser les distances, contourner la latence, découvrir une autre façon de dialoguer et de créer musicalement en étant ailleurs ensemble !



Entre eux, de salle en salle, des écrans qui leur permettent de se retrouver en grandeur nature et de créer cette agréable sensation de proximité que la musique va venir occuper, transformer pour que la rencontre se fasse par-delà les contraintes et que s’impose le plaisir de créer en duo/trio et de laisser leurs instruments bâtir le dialogue. 

13 artistes


Ainsi entre la harpe d’Isabelle Clermont, le kanun de Didem Başar et le oud de Lamia Yared; le sarod d’Aditya Verma et la guitare et le dobro de Simon Godbout-Castonguay, l’accordéon de Robin Servant allant à la rencontre de la kora d’Estelle Lavoie; entre les multiples univers de traditions asiatiques au dan bau ou à l’erhu d’Huu Bac Quach ainsi que sa quena andine qui s’animeront de podorythmie à la rencontre du violon de Patricia  Ho-Yi Wang; enfin Dominique Soulard à la guitare flamenco croisera le saxophone jazz d’Emie Lachapelle; puis les multi-percussions d’Antoine Létourneau-Berger se transporteront vers les flûtes andines et le cuatro de René Orea.

C’est à la magie de ces rencontres et du fruit de leurs explorations que seront conviés, eux aussi dans une expérience simultanée, les publics du Théâtre Outremont de Montréal, de la Coop Paradis de Rimouski et du P’tit Bonheur de Saint-Camille, en cette soirée du 19 septembre, pour partager cette expérience unique. Elle leur permettra de revivre les moments de ce parcours exploratoire mais aussi de découvrir de grands moments de dialogues musicaux portés par des artistes de très haut niveaux. Certains seront sur la même scène pour porter vers les publics le fruit de leurs séances communes de création. D’autres transporteront avec eux, via la téléprésence, leurs publics pour leur faire partager, réellement, ce que fut ce moment en duo/trio où l’on est ailleurs et pourtant tellement ensemble !

Aux amoureux de la musique, des musiques dans la multiplicité de leurs univers, des musiciens qui dans ce spectacle sont placés à l’avant-scène avec tous les feux braqués sur eux dans toute l’étendue de leur créativité.

Aux amoureux de ces technologies qui ne servent pas uniquement à se parler à distance. mais aussi à être capable, grâce aux multiples détours du génie humain, de devenir passerelle d’un dialogue, véritable pont pour créer ensemble même si on est ailleurs !

À un public qui se rencontrera dans le partage, même à distance, de ce rendez-vous unique !



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×