guycaron
Nouvelle de 17 h > Des érables coupés dans Saint-Robert nous rappellent toute l’importance des arbres
Nouvelle de 17 h

Des érables coupés dans Saint-Robert nous rappellent toute l’importance des arbres

Pour lutter contre les gaz à effet de serre
Deux érables ont dû être complètement détruits, alors qu’une dizaine d’arbres ont été élagués. (Photo: courtoisie, Alain Dion)

De plus en plus de citoyens se disent préoccupés par l’importance de maintenir des arbres en santé sur le territoire de la ville de Rimouski, ce qui reflète encore une fois leurs inquiétudes pour la sauvegarde de l’environnement.

Ce fut le cas cette semaine dans le district Saint-Robert, où la Paroisse de la Bienheureuse Élisabeth-Turgeon a dû couper deux érables malades, près du presbytère.

« Je ne sais pas ce qui se passe dans St-Robert, mais je viens de passer devant l’église de Saint-Robert et je suis sans voix. Des gens sont en train d’abattre l’ensemble des érables sur le terrain. En connaissez-vous les raisons ? Il me semble que c’est totalement fou », a écrit un citoyen, Alain Dion, au journal le soir, cette semaine.

« Ce sont des érables et nous en avons fait disparaître deux, qui étaient très malades, pour des raisons de sécurité, principalement. D’autres arbres, huit ou 10, ont été élagués. Il faut savoir que ce stationnement est très fréquenté et que des véhicules sont souvent stationnés près de ces arbres. Nous louons 75 espaces de stationnement au Centre scolaire des Phares et il y a beaucoup d’activités au sous-sol de l’église, dans la salle communautaire. Parfois, on est tellement plein que des gens doivent se stationner dans la rue », précise le président de la Fabrique de la Paroisse de la Bienheureuse Marie-Élisabeth, Christian Gagnon.

« Nous avons prévu en planter d’autres. Nous sommes bien conscients que les citoyens n’aiment pas ça voir des arbres abattus, mais c’était très important de le faire avant qu’il n’y ait un accident. Nous avions vraiment des craintes », estime monsieur Gagnon.

Politique de l’arbre

Le conseiller du district Saint-Robert, Jocelyn Pelletier, confirme : « J’ai effectivement reçu des appels à ce sujet. Je comprends que les gens soient préoccupés par la santé de nos arbres, qui sont des outils qui permettent de combattre les gaz à effet de serre, car ils absorbent les gaz carboniques. On a tous la fibre environnementale, ces temps-ci. C’est moi qui ai proposé au conseil municipal de réaliser une politique de l’arbre, il y a trois ans. On est en train de recenser les arbres de Rimouski. C’est toujours triste de perdre des arbres, alors qu’on est en pleine crise environnementale. La politique de l’arbre est en cours de réalisation et elle sera prête sous le mandat du prochain conseil. Je suis très conscient moi aussi que ça désole des citoyens de voir des arbres être coupés. »

Jocelyn Pelletier (Photo: courtoisie)

Le journal a aussi été alerté récemment par une citoyenne qui déplorait voir des arbres être coupés dans le secteur de la Cité des achats.

Facebook Twitter Reddit