guycaron
Actualités > Faits divers > François Vannucci demande un interrogatoire au préalable
Faits divers

François Vannucci demande un interrogatoire au préalable

(Photo archives)

François Vannucci, 30 ans, de Rimouski, le présumé trafiquant de stupéfiants qui a été arrêté au volant de son véhicule au moment où il se déplaçait en direction Est sur la route 132 à Saint-Fabien, le 14 mai dernier, était de retour en Cour ce vendredi matin au palais de justice de Rimouski où il a plaidé non coupable et opté pour un procès précédé d’une enquête préliminaire sous la forme d’un interrogatoire au préalable.

Cette nouvelle forme d’enquête préliminaire permet à la Défense d’interroger des témoins, en présence du procureur de la Couronne, mais sans juge et sans public. L’interrogatoire au préalable est possible seulement lorsque l’accusé ne conteste pas sa citation au procès à venir. L’interrogatoire au préalable de Vanucci aura lieu le 15 octobre. Vannucci a comparu en direct du centre de détention de Rimouski par vidéoconférence. Son enquête sur remise en liberté n’a pas encore été tenue. Il restera donc en prison jusqu’au 15 octobre.

Véhicule remis à son ex-conjointe

La juge Andrée St-Pierre a ordonné la remise d’un des deux véhicules saisis comme biens infractionnels à l’ex-conjointe de l’accusé qui dispose de 60 jours pour en prendre possession.

Des accusations de possession de méthamphétamines dans le but de trafic, deux chefs de recel d’un montant d’argent de plus de 5 000 $ et de possession de cocaïne dans le but de trafic se sont ajoutées à celles portées lors de la première comparution de l’accusé.

Le suspect a comparu une première fois le 14 mai au palais de justice de Rimouski afin de répondre à plusieurs chefs d’accusation, dont des bris de probation ainsi que plusieurs accusations relatives à la possession d’une arme à feu à autorisation restreinte ainsi qu’à la possession et au trafic de stupéfiants.

Les enquêteurs de la division des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec à Rimouski, en collaboration avec l’Escouade nationale de répression du crime organisé (ENRCO) et du poste de la MRC de Rimouski-Neigette ont procédé le 14 mai à l’arrestation d’un présumé trafiquant de stupéfiants dans le secteur de Saint-Fabien, près de Rimouski.

650 grammes de cocaïne et 2 000 comprimés de méthamphétamines

Des perquisitions menées à bord de ses deux véhicules et à son logement de la rue Lausanne à Rimouski ont permis aux policiers de saisir : environ 650 grammes de cocaïne; environ 2 000 comprimés de méthamphétamine; des équipements servant au trafic de stupéfiants; plusieurs téléphones cellulaires; une arme de poing chargée, une importante somme d’argent comptant et deux véhicules comme bien infractionnels.

« Ce sont des informations reçues du public qui ont permis de mener à bien cette opération », indique le porte-parole de la SQ, Claude Doiron.

Facebook Twitter Reddit