guycaron
Actualités > Politique > Confiance réitérée envers Kristina Michaud
Politique

Confiance réitérée envers Kristina Michaud

Kristina Michaud (Photo: courtoisie)

Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, renouvelle sa confiance en la plus jeune parlementaire à Ottawa, la députée d’Avignon-La-Mitis-Matane-Matapédia, Kristina Michaud, en lui accordant à nouveau la responsabilité des dossiers des changements climatiques, de la Sécurité publique et de la protection civile, ainsi que de la Jeunesse, au sein du cabinet fantôme du Bloc Québécois.

L’annonce en a été faite lors du caucus du Bloc Québécois qui se réunissait, hier, sur la colline parlementaire à Ottawa, quelques mois après la fin de la précédente législature fédérale.

Celle qui a été élue par une forte majorité le 20 septembre dernier se réjouit de porter des dossiers qui se retrouveront certainement au cœur du prochain mandat.

« La crise climatique sera indéniablement l’enjeu le plus important auquel devra faire face ce 44e parlement. Le gouvernement fédéral a pris des engagements ambitieux en matière de lutte aux changements climatiques et il sera bientôt l’heure de la reddition de compte. S’il est sérieux dans son action climatique, le gouvernement libéral devra expressément mettre un terme à sa folie pétrolière et mettre tous les efforts vers la transition énergétique. Je continuerai de veiller au grain », déclare madame Michaud.

Propositions

Lors de la campagne électorale, le Bloc Québécois rappelle avoir fait plusieurs propositions qu’il entend mettre en place. « Que ce soit l’exigence d’un test climat pour l’ensemble des politiques fédérales, l’imposition de critères environnementaux rigoureux lors de l’octroi de contrats publics ou encore le système de péréquation verte, les combats à mener seront nombreux. Les récentes et trop nombreuses fusillades à Montréal et dans les grands centres rappellent également à quel point le dossier de la Sécurité publique et de la protection civile sera central. »

Pandémie

« Les libéraux se sont ouvertement engagés pour un contrôle serré des armes à feu et l’échec de C-21 de la dernière législature prouve à quel point le gouvernement est déconnecté de la réalité. Il faut faire plus pour protéger nos communautés et le trafic des armes au Canada devient trop important pour que l’on ne s’y penche pas. Le comité de la Sécurité publique et nationale a beaucoup de pain sur la planche et je suis honorée de continuer d’y mener la bataille au nom du Bloc Québécois », ajoute la députée d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia qui reconnait également que la question des frontières en lien avec la pandémie de COVID-19 n’est toujours pas réglée.

Kristina Michaud continuera finalement de porter la voix des jeunes, encore malheureusement très peu représentée à la Chambre des communes. La date de la rentrée parlementaire est toujours inconnue.

« J’ai demandé à tous nos porteurs de dossiers de travailler avec ouverture dans une perspective de collaboration, conformément au mandat qui nous a été confié par les électeurs québécois. Les porte-paroles du Bloc Québécois vont soutenir ce qui est bon pour le Québec, mais également négocier et travailler afin d’obtenir des améliorations pour les Québécois, de manière constructive. C’est ainsi que nous allons promouvoir, et au besoin, défendre bec et ongles les intérêts du Québec à Ottawa », a déclaré monsieur Blanchet.

Dans le cas de madame Michaud et au sujet des dossiers qu’il lui confie, il a ajouté : « Quand les rondelles continuent de s’accumuler au fond du filet, on garde la même joueuse à l’attaque! »

Facebook Twitter Reddit