Élections municipales 2021 > Louis Deschênes dévoile son plan pour Sacré-Coeur
Élections municipales 2021

Louis Deschênes dévoile son plan pour Sacré-Coeur

Le candidat dans Sacré-Coeur, Louis Deschênes. (Photo courtoisie)

Louis Deschênes, candidat au poste de conseiller dans le district Sacré-Coeur, dévoile son programme pour la prochaine élection municipale.

« Natif de Rimouski et demeurant dans le quartier Sacré-Coeur depuis près de quarante ans, je constate des problématiques récurrentes depuis plusieurs années dans le secteur où j’habite », lance-t-il.

Un quartier résidentiel

Le candidat souligne que le quartier Sacré-Coeur est en grande partie un quartier résidentiel. « À partir de l’église, en se dirigeant vers l’Ouest, c’est aussi un secteur où on retrouve une piste cyclable de chaque côté des voies de circulation du boulevard et des installations touristiques : camping, motel et cabines fréquentés l’été par de très nombreux touristes », précise-t-il.

Usine d’asphalte

M. Deschênes mentionne que c’est aussi dans ce secteur que l’usined’asphalte BML Pavage Laurentien est installée, avec tous les inconvénients liés à cette production : bruit intense, poussière, odeurs de pétrole et de bitume, camionnage très intensif. « Je suis préoccupé par la sécurité routière dans les quartiers et plus particulièrement sur le boulevard Saint-Germain et la Montée des Saules où se retrouve une zone scolaire, et aussi la rue Lausanne où de très nombreux camions lourdement chargés circulent à vitesse élevée alors qu’il y a peu ou pas de présence policière pour assurer le contrôle routier ou répondre aux demandes des citoyens », indique-t-il.

Ayant eu recours à différents services au niveau municipal, le candidat déplore s’être heurté à plus d’une reprise à des réponses non satisfaisantes et à la difficulté de rejoindre les autorités concernées.

Son programme

1.  SÉCURITÉ ROUTIÈRE

      *  Présence accrue de la Sûreté du Québec sur les routes et pour répondre aux demandes des

         citoyens

         (Rencontres déjà amorcées avec la haute direction de la Sûreté, Poste de Rimouski)

      *  Établissement d’une zone scolaire (30 km) sur le boulevard Saint-Germain à l’intersection de la

          Montée des Saules (Réclamée par les brigadières scolaires depuis plus de 20 ans)

     *  Signalisation routière adéquate pour l’interdiction des freins moteur à 0.5 km de l’intersection du

         boulevard Saint-Germain et de la Montée des Saules

         (Règlement adopté en mai 2021 mais n’étant toujours pas appliqué)

     *  Déménagement des boîtes postales dans le secteur du 1007 boulevard Saint-Germain, à

         côté de Paysagiste BSL,  (4 accidents en 5 ans dont un avec blessé grave)

     *  Sécurité sur les pistes cyclables longeant le boulevard Saint-Germain (trop grand achalandage

         du camionnage en vrac)

2.  RELOCALISATION DE L’USINE D’ASPHALTE BML PAVAGE LAURENTIEN

     L’usine n’a plus sa place dans notre quartier résidentiel.

     Relocaliser l’usine dans le parc industriel afin de diminuer le camionnage en vrac, sauf exception,  

     sur les artères boulevard Saint-Germain, Montée des Saules et rue Lausanne

     Le camionnage est l’une des principales causes de la détérioration de notre réseau routier urbain.

     Le passage d’un camion, poids lourd 30 tonnes  = 10 000 passages de voitures 

     (Selon The Amrican Association of State Highway and Transportation officials)

3.  REDONNER AUX CITOYENS  L’ACCESSIBILITÉ AUX DIRECTIONS DES

     SERVICES MUNICIPAUX

« Les défis ne me font pas peur, ayant été plusieurs années en affaires, entre autres, pour la réalisation du Rénovateur RONA sur la 2e Rue Est à Rimouski, là où est situé aujourd’hui Beaulieu Décor. Avant même la décision de me porter candidat comme conseiller, j’ai souvent  communiqué avec les autorités pour les sensibiliser aux problématiques, faire bouger les choses et obtenir des réponses et des résultats », affirme celui qui fait la lutte au conseiller sortant Sébastien Bolduc, ainsi qu’à Éric Morneau.

Facebook Twitter Reddit