Nouvelle de 17 h > 21 maisons à vendre à compter de 3 500$
Nouvelle de 17 h

21 maisons à vendre à compter de 3 500$

Sainte-Flavie propose d’acheter et de déménager des propriétés menacées par l’érosion
Deux des 21 maisons mises en vente. (Photo: courtoisie)

La municipalité de Sainte-Flavie, dans La Mitis, se dit fière de lancer son programme d’accès à la propriété en mettant aux enchères publiques, à faible coût, 21 maisons dont elle est devenue propriétaire.

On dit que les gens qui réussissent savent transformer une situation désavantageuse en situation avantageuse. En voici un exemple. Ces maisons ont été récupérées par la Municipalité, car elles étaient menacées par l’érosion côtière, obligeant leurs propriétaires à s’en départir.

Selon la Municipalité, ce programme est unique au Québec et permettra de revaloriser des bâtiments qui étaient destinés à la démolition étant donné leur trop grande proximité au fleuve Saint-Laurent. Les personnes qui remporteront les enchères devront déménager – à leurs frais – les maisons sur des terrains sécuritaires de leur choix. Le programme sera mis en place sur le territoire flavien dès le 1er novembre 2021.

VIVEVOLKSDHIVER

« Pour donner suite au programme de prévention qui a été déployé sur son territoire en 2019 – en collaboration avec le ministère de la Sécurité publique – la municipalité de Sainte-Flavie a hérité de 21 propriétés qui lui ont été rétrocédées à la suite d’indemnités de départ octroyées à des résidents permanents dont les maisons avaient été catégorisées comme étant vulnérables aux aléas côtiers. Le programme de prévention octroyait également une somme d’argent à la municipalité pour la démolition de ces propriétés. Toutefois, au lieu de les faire démolir, le Conseil municipal a plutôt fait le choix de proposer une alternative intelligente au ministère de la Sécurité publique, soit celle mettre en place un programme permettant la conservation des bâtiments et leur revalorisation, bien que cela n’avait jamais été fait ailleurs et que cette alternative n’était pas permise par le Ministère à l’intérieur des cadres habituels », précise la Municipalité de Sainte-Flavie.

Maire enthousiaste

Premier projet de la sorte au Québec, c’est avec enthousiasme que Jean-François Fortin, maire de Sainte-Flavie, présente ce projet : « Outre le fait d’atténuer le risque que peut représenter une trop grande proximité avec le fleuve – pour des résidents- dans un contexte de changement climatique et de récurrence d’événements dommageables, ce projet atteint différents objectifs pour nous. D’abord, celui de revaloriser – plutôt que de détruire – des maisons dont le seul défaut est leur localisation, dans une vision de développement durable. Ensuite, cette initiative nous permet de conserver une certaine vitalité communautaire en favorisant l’établissement de nouvelles familles et de personnes qui souhaiteraient choisir l’une des plus belles municipalités innovantes et dynamiques du Québec dans un contexte de flambée des prix des matériaux et du marché immobilier. »

« Pour Sainte-Flavie qui cherche l’atteinte de la carboneutralité et qui a mis en place des initiatives environnementales durables dans les dernières années, détruire des maisons n’était tout simplement pas une option », poursuit-il.

3 500 $ minimum

Les résidences pourront être visitées lors des mois de novembre et de décembre 2021, sur rendez-vous. Dans le cadre de cette initiative de vente aux enchères, la mise de départ est de 3 500 $ pour chaque résidence. Un formulaire d’offre d’achat devra être rempli et signé pour officialiser l’intention d’un acquéreur. Celui-ci sera gardé – sous scellé – jusqu’à l’ouverture publique des offres au début février 2022. Les acheteurs auront jusqu’en juin 2023 pour déplacer le bâtiment. Toutes les informations et formulaires du programme de vente et le descriptif de chaque résidence sont disponibles sur le site internet de la municipalité au www.sainte-flavie.net.

Les revenus de la vente aux enchères et l’argent – non dépensé – pour la démolition des maisons qui représentent des économies de plusieurs centaines de milliers de dollars seront intégralement reversés au ministère de la Sécurité publique et ces sommes pourront servir à d’autres projets de prévention, ailleurs au Québec.

Note

Le Cadre pour la prévention de sinistres permet d’offrir un soutien financier et/ou technique pour les municipalités et les municipalités régionales de comté (MRC) afin qu’elles puissent réaliser des analyses de risques ainsi que des travaux de prévention et d’atténuation des risques de sinistres. Il a été mis en place sur le territoire flavien en 2019 et financé par le ministère de la Sécurité publique.

On peut consulter le catalogue en suivant le lien ci-dessous.

Facebook Twitter Reddit