Nouvelle de 17 h > Virginie Proulx s’adresse aux électeurs rimouskois
Nouvelle de 17 h

Virginie Proulx s’adresse aux électeurs rimouskois

Virginie Proulx (Photo: courtoisie)

Afin de bien conclure la campagne électorale municipale, le journal le soir a invité les deux candidats à la mairie de Rimouski à s’adresser directement aux électeurs.

La lettre suivante nous a été acheminée par la candidate Virginie Proulx.

« Chers citoyens, citoyennes, j’ai l’expérience et les connaissances pour amener Rimouski vers de nouvelles façons de faire dès maintenant.

Métal du Golfe_VF

Mon engagement est incarné, parce que ça fait longtemps que je travaille avec les municipalités et je sais comment faire concrètement pour améliorer les choses à Rimouski. Si je suis élue, dès le jour 1 je vais pouvoir agir, parce que je connais les dossiers et je sais comment la ville fonctionne, comment on peut l’améliorer. Rimouski c’est ma ville et je l’aime profondément.

Les villes d’aujourd’hui évoluent et Rimouski doit suivre le mouvement.

Pour y arriver, ça va prendre plus de participation citoyenne, plus d’innovation, plus de collaboration. Instaurer des mécanismes pour amener plus de transparence. Des comités citoyens dans les districts, un meilleur accès à l’information. C’est pour ça que ça prend des Commissions, pour qu’on travaille avec l’expertise qui existe autour de nous. Pour simplifier le travail avec le milieu, pour qu’on avance, ensemble. Pour prendre de meilleures décisions. Écouter nos ainés plutôt que de décider à leur place.

L’environnement est central aujourd’hui. Il touche à toutes les décisions et aux enjeux majeurs de notre ville. C’est pour ça que ça nous prend rapidement un plan d’action crédible, réalisé avec les experts. Plus d’arbres, plus de parcs, plus d’espaces verts. Sécuriser le transport actif. Pour que les enfants puissent se rendre au parc par eux-mêmes. Que nos ainés puissent marcher de façon sécuritaire. Que nos étudiants aient envie de se déplacer en transport actif.

Il faut avoir une vision globale des déplacements. Qu’on n’attende pas qu’un accident survienne avant d’intervenir. Qu’on ait un transport en commun structurant et efficace. Avec une tarification sociale. Pour que le coût ne soit pas un frein à la mobilité en pleine pénurie de main-d’œuvre.

On doit aussi revitaliser notre centre-ville. En faire une destination. Créer une expérience. Transformer la place des anciens combattants en place publique,en faire une signature pour Rimouski. Développer une synergie avec les entreprises, les institutions, les chercheurs. Miser sur l’écotourisme, l’autonomie alimentaire, l’achat local et l’utilisation du bois, pour un développement harmonieux.

En urbanisme, encourageons la création de projets. Ne pas couper l’élan et le dynamisme, mais accompagner l’entrepreneuriat. Valoriser les arts et la culture, mettre en valeur notre patrimoine. Rendre notre ville plus attractive.

Évidemment s’assurer d’avoir du logement pour tout le monde. Et des places en garderie. Travailler avec les CPE pour trouver des locaux temporaires. Accélérer les projets de logement social; permettre les logements bigénérationnels, créer des coopératives d’habitation et de logement étudiant.

Montrons à nos enfants que c’est possible de changer les choses. D’autres élus à travers le Québec veulent améliorer nos villes, les amener vers des changements positifs. Embarquons dans le mouvement! Ensemble, on va faire de Rimouski une ville à la hauteur de nos attentes. On va lui donner l’impulsion dont elle a besoin pour atteindre tout son potentiel.

Être rassembleuse, ça ne se limite pas au conseil municipal. C’est aussi travailler main dans la main avec les employés, les citoyens, la communauté. Être un conseil municipal uni à tout prix, ça ne suffit pas. On doit travailler ensemble, avec nos citoyens, et savoir intégrer les idées différentes dans le respect et la collaboration.

Si je deviens mairesse de Rimouski, je m’engage à être la mairesse de tous les Rimouskois, de toutes les Rimouskoises. Je m’engage à instaurer un climat de discussion sain et sans intimidation. Qui encouragera l’ouverture aux idées nouvelles. Les conseillers municipaux auront une liberté de parole, ils pourront collaborer avec leurs citoyens pour trouver les meilleures façons de faire. Si je deviens mairesse, tout le monde aura sa place au conseil municipal.

Le 7 novembre, donnez-moi l’occasion d’être votre première mairesse de Rimouski. Je serai là, avec vous, pour faire de Rimouski une ville encore plus dynamique, plus inspirante et plus innovante. »

Virginie Proulx

Facebook Twitter Reddit