Résultat des élections > « Plus l’avance est forte, plus il y a des attentes » -Guy Caron
Résultat des élections

« Plus l’avance est forte, plus il y a des attentes » -Guy Caron

Marc Parent félicite Guy Caron. (Photo: journallesoir.ca, Pierre Michaud)

L’ancien député fédéral Guy Caron se dit agréablement surpris de l’ampleur de sa victoire sur la conseillère sortante du district du Bic, Virginie Proulx, et promet de se mettre au travail rapidement.

Si la victoire de monsieur Caron faisait peu de doutes dans l’esprit de bien des observateurs, l’ampleur de celle-ci est tout de même étonnante. À 22 h 30 en ce dimanche soir 7 novembre, Guy Caron avait recueilli environ 80% des votes exprimés pour le poste de maire avec 76 bureaux de scrutin dépouillés sur 99.

Même si le directeur des élections de Rimouski ne dévoilera pas les résultats officiels avant demain matin, la tendance semble trop forte pour être renversée.

« Ma priorité est de mettre en branle la consultation citoyenne Rimouski 2030, tel que je me suis engagé à le faire tôt dans la campagne électorale pour établir une vision à long terme. Nous avons des gros problèmes sur le plan du logement. Nous avons besoin de redynamiser le centre-ville. On a un gros défi qui s’annonce avec les Jeux du Québec en 2023. On a de gros défis court terme et on voit de l’avant, mais il ne faut pas penser juste à court terme. C’est la raison pour laquelle j’ai hâte de me mettre au travail », a commenté monsieur Caron alors qu’il s’adressait au réseau national de Radio-Canada.

Plus tard, avec les représentants des médias locaux et régionaux, monsieur Caron a ajouté : « C’était difficile de prévoir le pourcentage du vote, mais on avait une très bonne équipe. On avait beaucoup de bénévoles et on a travaillé sans relâche. Le contraste entre les visions qui ont été exposées a probablement eu un rôle à jouer. J’ai une semaine devant moi pour procéder à la transition avec le directeur général de la Ville et le maire sortant. Nous discuteront de ce que seront les dossiers les plus importants à suivre et je vais moi-même présenter aussi  les dossiers qui m’apparaissent les plus importants, dont l’élaboration de la consultation citoyenne Rimouski 2030 qui doit débuter dès demain. »

Guy Caron à son arrivée à la salle du conseil municipal. (Photo: journallesoir.ca, Roxanne Guillaume)

Harmonie

Monsieur Caron s’attend ce que l’harmonie revienne au sein du conseil municipal, avec la nouvelle cohorte, après les démêlés de la dernière année et demie entre madame Proulx et d’autres élus. « C’est clair que je souhaite que nous soyons tous capables de travailler ensemble et d’être productifs pour le bien des Rimouskois. »

Hommage à sa rivale

Questionné sur l’ampleur de son avance sur madame Proulx, monsieur Caron se dit « Agréablement surpris. Je suis très heureux. C’était difficile de savoir à quoi s’attendre. Par contre, puisque nous étions deux dans la course, on se dit qu’un des deux va avoir plus que la moitié des votes et l’autre non. J’en profite d’ailleurs pour féliciter madame Proulx pour sa campagne, parce que ça prend du courage pour faire de la politique, pour présenter une vision et ça demande des sacrifices. Mais pour en revenir à mon avance, je crois que plus la confiance qu’on nous accorde est importante, plus ça demande de travail et d’efforts pour la justifier et tenter de la conserver. Je vais toujours garder ça en tête. »

Des candidats et mordus de politique municipale ont suivi le déroulement du scrutin à l’hôtel de ville de Rimouski. (Photo: journallesoir.ca, Roxanne Guillaume)

Félicitations du maire sortant

Le maire sortant Marc Parent était justement tout près lorsque Guy Caron a livré ses premières impressions.

« Ça va me faire plaisir d’accueillir Guy Caron à mon bureau pour la transition. Je suis très heureux que monsieur Caron ait remporté son élection. Les résultats ne sont pas finaux, mais il semble y avoir une forte tendance. Il me reste une semaine à la mairie, semaine que nous allons mettre à profit pour une bonne transition. Je vais me garder de jouer à la belle-mère. Il y a eu toutefois beaucoup d’engagements des différents candidats qui n’ont pas été chiffrés et il faut reconnaître que la capacité de payer des citoyens doit toujours être respectée », a confié monsieur Parent.

Nouveau venu

Son de cloche intéressant du côté du district Terrasse Arthur-Buies, où un nouveau venu, Réjean Savard, a été élu sans opposition. Il a donc suivi la campagne avec un autre œil depuis la fermeture de la période des mises en candidatures le 1er octobre. « J’ai suivi beaucoup la campagne. J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de candidats intéressants et d’idées intéressantes. »

Réjean Savard (Photo: journallesoir.ca, Pierre Michaud)

« J’ai annoncé en août que je me présentais et il y avait deux autres personnes intéressées, que je connaissais et qui m’ont laissé le champ libre avec une tape dans le dos. Je souhaite, dans un premier temps, pour ce qui est de mon quartier, m’assuré que nous recevons bien les services auquel nous avons doit au pro rata de la population que notre district représente. Je me demande si l’assiette de services correspond toujours aux besoins. On a une belle mixité de résidents et il y a des enjeux notamment de sécurité routière (avenue Sirois, boulevard Arthur Buies, etc.) Ce sera un dossier sur lequel je vais m’attarder. »

Vieille connaissance

Le nouveau maire est une vieille connaissance du nouveau conseiller. « J’entrevois la possibilité de travailler en collaboration avec Guy Caron avec beaucoup de plaisir. Je connais Guy depuis longtemps. C’est un gars travaillant, honnête et transparent et je suis convaincu que ça va nous faire un bon maire. »

Facebook Twitter Reddit