Divertissement > Culture > L’œuvre Coup de cœur de 2021
Culture

L’œuvre Coup de cœur de 2021

L’œuvre Coup de cœur 2021 est intitulée « Fabriquer station 2 » et a été réalisée par l’artiste Emmanuel Guy. (Photo courtoisie)

La Ville de Rimouski dévoile l’œuvre Coup de cœur sélectionnée parmi les expositions présentées à la galerie d’art Léonard‑Parent en 2021.

L’acquisition d’une œuvre chaque année permet de reconnaître le travail des artistes en art visuel et d’enrichir la collection de la municipalité. L’œuvre Coup de cœur 2021 est intitulée « Fabriquer station 2 » et a été réalisée par l’artiste Emmanuel Guy. Une présentation de l’œuvre et de la démarche artistique de l’artiste est disponible sur Quoi vivre Rimouski.

L’œuvre acquise est actuellement exposée à la galerie d’art Léonard-Parent dans le cadre de l’exposition en cours d’Emmanuel Guy, qui se déroule jusqu’au 17 décembre prochain. Il est aussi possible de consulter en ligne la liste complète des œuvres Coups de cœur nommées depuis l’ouverture de la galerie d’art en 2010. La Ville de Rimouski tient à féliciter tous les exposants 2021 de la galerie d’art Léonard-Parent.

thumbnail_Pub_Journal le soir_Guignolée_Encart

Présentation de l’artiste

Emmanuel Guy est né en 1972, il a été initié à l’ébénisterie dans son milieu familial. À l’âge adulte, cette démarche a culminé dans la réalisation autodidacte de chaloupes à voile en bois-contreplaqué-époxy. Sa pratique devient ensuite plus artistique : il intègre une recherche esthétique et symbolique dans ses designs de meubles. Il explore la conception de chaises pour leurs qualités sculpturales.

En 2016, il réalise un premier objet porteur dans la cadre du projet Innovation de la Corporation des métiers d’art du Bas-St-Laurent. Puis en 2017, il participe à un laboratoire de création du centre Caravansérail (Rimouski) regroupant des artistes de l’univers numérique et du travail traditionnel de la matière.

Depuis, il utilise les techniques d’ébénisterie – souvent manuelles — pour proposer des installations et des sculptures, parfois cinétiques ou sonores. À partir de ce travail sculptural, il déploie des stratégies performatives – au premier chef la déambulation – pour explorer la matière elle-même et le travail nécessaire à sa transformation.

Plusieurs expositions collectives

Ces dernières années, il a participé à plusieurs expositions collectives, événements interdisciplinaires et résidences de recherche-créations à Rimouski, Trois-Pistoles, Matane, Rivière-du-Loup, Sherbrooke et aux Îles-de-la-Madeleine, ainsi qu’à un projet international en Slovénie et en Grande-Bretagne.

Pour en savoir plus sur la galerie d’art Léonard-Parent et consulter les heures d’ouverture, la population est invitée à visiter le site Web de la Ville de Rimouski.

Facebook Twitter Reddit