thumbnail_Pub_Journal le soir_Guignolée_Bandeau
Nouvelle de 17 h > Le tournoi provincial Desjardins est de retour
Nouvelle de 17 h

Le tournoi provincial Desjardins est de retour

Les jeunes du hockey mineur retrouveront ces événements
La présidente du tournoi, Josée Blanchet, avec son vice-président Marc Boudreau et le président de l’association locale, Gaétan Leclerc. (Photo journal le soir – René Alary)

Après un an de pause, la grande majorité des tournois de hockey mineur au Québec revivront dans les prochains mois.

C’est le cas à Rimouski où les deux tournois annuels, celui pour les équipes simple lettre et celui pour celles de niveau double lettre, sont en préparation. Même que le premier des deux se tiendra lors des deux premières fins de semaine de décembre.

Fidèle à son habitude, le Tournoi provincial Desjardins n’a eu aucune difficulté à combler son nombre d’équipes participantes. Elles seront 82, dont 26 sont de l’extérieur de la région. La première partie se tiendra du 1er au 5 décembre et regroupera 62 équipes dans les divisions M-11, M-13, M-15 et M-18, dans les classes A et B. Il s’agit des nouvelles appellations pour ce qui était appelé atome, peewee, bantam et midget. Puis du 8 au 12 décembre, 20 équipes du groupe M-9 (novice) s’amèneront. Elles seront divisées dans les groupes 1, 2, 3 et 4.

thumbnail_Pub_Journal le soir_Guignolée_Encart

« Nous avons dû refuser 47 équipes, faute de place, principalement en raison de nos limites en hébergement dans les hôtels. Ça nous freine. Je viens de refuser des équipes de Gatineau et de Sherbrooke. On est obligé de fermer le tournoi », précise la présidente du comité organisateur Josée Blanchet.

Josée Blanchet (Photo journal le soir – René Alary)

Les finales concentrées sur un même site

Nouveauté intéressante pour la première semaine alors que les huit finales seront concentrées sur les deux glaces du Complexe sportif Desjardins. À partir du mercredi, il se jouera aussi des parties au Colisée et au Pavillon polyvalent. Au total, 116 parties sont à l’horaire. 

Les défis sont grands en cette période particulière. « On va présenter le tournoi avec les contraintes sanitaires qui viennent avec comme l’obligation du passeport vaccinal pour entrer dans les arénas. Ce n’est pas évident dans le recrutement des bénévoles », souligne la présidente. 

Les surplus – en moyenne de l’ordre de 20 000 $ – sont versés à l’Association locale de hockey mineur ainsi qu’au Fonds d’aide Michel Ouellet qui supporte les jeunes des familles moins fortunées qui veulent jouer au hockey. 

Des partenaires majeurs

Le tournoi, qui en sera à sa 34e édition, peut bénéficier du support de partenaires majeurs en commençant par le présentateur, Desjardins, depuis 2017. « Le respect, la discipline et l’entraide sont des valeurs véhiculées par le hockey mineur qui sont aussi celles de Desjardins », mentionne le directeur général de la Caisse Desjardins de Rimouski, Martin Desrosiers. L’entreprise Sports Experts – Atmosphère Entrepôt du hockey apporte aussi sa contribution. 

L’AHMR, qui regroupe cette année tout près de 400 jeunes, est présidée par Gaétan Leclerc qui met l’épaule à la roue. « Je m’implique aussi dans nos deux tournois. On le fait pour les jeunes. Ils ont besoin d’événements comme ceux-là. Et, c’est une source de financement importante pour nous », dit-il.

Facebook Twitter Reddit