oceanic
Actualités > Politique > Francis St-Pierre réélu à la préfecture
Politique

Francis St-Pierre réélu à la préfecture

Le nouveau conseil de la MRC. De gauche à droite, 1e rangée : Vanessa Lepage-Leclerc, (conseillère à Saint-Anaclet-de-Lessard) ; Langis Proulx (Esprit-Saint) ; Julie Thériault (Saint-Marcellin) ; Chantal Gagnon (La-Trinité-des-Monts) ; Robert Duchesne (Saint-Narcisse-de-Rimouski) ; 2e rangée : Claude Viel (Saint-Eugène-de-Ladrière) ; Robert Savoie (Saint-Valérien) ; Mario Beauchesne (Saint-Fabien) ; Guy Caron (Ville de Rimouski) ; Francis St-Pierre (Saint-Anaclet-de-Lessard et préfet de la MRC). (Photo courtoisie)

Réunis en assemblée, mercredi, les élus du conseil de la MRC de Rimouski-Neigette ont renommé le maire de Saint-Anaclet-de-Lessard, Francis St-Pierre, dans ses fonctions de préfet.

Au poste de préfet suppléant, le maire de Saint-Valérien, Robert Savoie, a aussi été reconduit dans ses fonctions. Ces mandats sont pour une durée deux ans.

Développement durable et vitalisation

Métal du Golfe_VF

En adoptant le budget 2022, mercredi soir, le nouveau conseil de la MRC de Rimouski-Neigette a voulu mettre l’accent sur le développement durable et la vitalisation de certaines municipalités. En outre, pour la première fois, ce budget consacre également une collaboration entre une municipalité et la MRC pour se partager des services professionnels.

Parmi les faits saillants de ce budget, notons la création d’un poste de conseillère au développement durable, dès janvier, dont le mandat sera d’accompagner les municipalités dans leurs projets en matière de développement durable et d’apporter une expertise supplémentaire dans les contraintes et les changements climatiques à prévoir dans le schéma d’aménagement et la mise en place d’un comité de vitalisation et d’un cadre de financement pour appuyer le conseiller en développement local et intermunicipal.

Rappelons qu’un poste de conseiller en développement local et intermunicipal a été créé récemment et spécialement attitré à contrer la dévitalisation de quatre municipalités, à savoir Esprit-Saint, La-Trinité-des-Monts, Saint-Eugène-de-Ladrière et Saint-Fabien. Ces municipalités pourront aussi développer des projets et des ententes intermunicipales avec des municipalités voisines.

Voici les maires et mairesse du conseil de la MRC : Claude Viel (Saint-Eugène-de-Ladrière) ; Guy Caron (Ville de Rimouski) ; Robert Savoie (Saint-Valérien) ; Julie Thériault (Saint-Marcellin) ; Francis St-Pierre (Saint-Anaclet-de-Lessard et préfet de la MRC) ; Chantal Gagnon (La-Trinité-des-Monts) ; Langis Proulx (Esprit-Saint) ; Vanessa Lepage-Leclerc, (conseillère à Saint-Anaclet-de-Lessard) ; Robert Duchesne (Saint-Narcisse-de-Rimouski) ; Mario Beauchesne (Saint-Fabien).

Partage de services

La municipalité de Saint-Anaclet-de-Lessard et la MRC ont conclu un accord pour partager les services de deux professionnels, l’un en développement et l’autre en urbanisme. Ce type d’entente est une première et d’autres collaborations semblables pourraient voir le jour avec d’autres municipalités, confirmant encore une fois le rôle essentiel de mise en commun des forces de la MRC.

Un budget de 7,8 M$

Le budget adopté, hier soir, totalise 7,8 M$ comparativement à 7,3 M$, l’an dernier. Les aides gouvernementales compenseront cette hausse de 500 K$ par 275 775 $ alors que la quote-part supplémentaire des neuf municipalités et du territoire non organisé du Lac-Huron (TNO) totaliseront 173 455 $ en sus, une hausse de 4,46 %.

Cette augmentation est notamment redevable au fait que plusieurs municipalités augmenteront les inspections pour permis et conformité ainsi qu’à des immobilisations en lien avec des véhicules pour le Service régional de sécurité incendie.

Territoire non organisé du Lac-Huron

La MRC de Rimouski-Neigette gère également le territoire non organisé du Lac-Huron (TNO) avec les pouvoirs habituellement dévolus aux municipalités. La taxe foncière du TNO passe de 0,7115 $/100 $ d’évaluation à 0,7213 $/100 $.

Facebook Twitter Reddit